L'exécutif se veut ferme face aux grèves de la SNCF

Par
Le ministre de l'Economie a voulu se montrer ferme dimanche face à la menace d'une grève d'usure promise par les syndicats de la SNCF en réaffirmant la détermination du gouvernement à maintenir ses positions.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le ministre de l'Economie a voulu se montrer ferme dimanche face à la menace d'une grève d'usure promise par les syndicats de la SNCF en réaffirmant la détermination du gouvernement à maintenir ses positions.