Bure, pôle de développement ou poubelle nucléaire?

Par
Les tensions s'aggravent à Bure, commune meusienne de 82 habitants, à mesure que se précisent les échéances du projet Cigéo (Centre industriel de stockage géologique), qui doit accueillir, à 500 mètres sous terre, les déchets les plus radioactifs des centrales nucléaires françaises.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BURE, Meuse (Reuters) - Les tensions s'aggravent à Bure, commune meusienne de 82 habitants, à mesure que se précisent les échéances du projet Cigéo (Centre industriel de stockage géologique), qui doit accueillir, à 500 mètres sous terre, les déchets les plus radioactifs des centrales nucléaires françaises.