Procès d’une expédition antiroms: «On va s’en faire un!»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Personne ne conteste la scène de lynchage décrite par la procureure, digne d’une chasse aux sorcières du bas Moyen Âge. Simplement, aucun des prévenus convoqués devant le tribunal correctionnel de Bobigny, mercredi 17 avril, ne reconnaît y avoir participé : tous étaient là « par hasard » ou « par curiosité ».