Filles et fils de... les dynasties politiques de la République

Par

Conseiller général de Neuilly en mars, patron du groupe UMP du conseil général des Hauts-de-Seine en juin. A 21 ans, Jean Sarkozy fait une ascension éclair. En politique, les "fils de" sont loin d'être une espèce en voie de disparition. Tour d’horizon en images des principales dynasties de la Ve République.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C'est grâce à une «guerre éclair» que Jean Sarkozy a remporté le morceau, lundi, au conseil général des Hauts-de-Seine, à savoir la présidence du groupe UMP dans le 92. Agir vite pour prendre de court ses adversaires, c'est aussi ce qu'il avait tenté, en pleine municipales, lors du "putsch" de Neuilly en février dernier. Des manœuvres qui sont d'autant plus aisées lorsqu'on est le fils du président de la République.