De très vieux députés s'accrochent aux bancs

Elus en 1978 ou 1981, ils se représentaient pour la énième fois devant les électeurs. A l'Assemblée, le renouvellement n'est pas complet. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Sur le plateau de France-2, le ministre des affaires étrangères, Laurent Fabius (PS), a tenu à saluer dimanche le « renouvellement » à l'œuvre à l’Assemblée nationale. Cependant, lui-même a été réélu au premier tour dans une circonscription (en Seine-Maritime) qu’il a représentée pour la première fois en 1978, il y a trente-quatre ans. Le Parti socialiste, qui devrait prochainement s’attaquer au cumul des mandats, n’a pas prévu de limiter le cumul dans le temps.