Comptes de Hamon: une campagne grand format pour un score miniature

Par

Avec 6,36 % des suffrages exprimés, le candidat du PS a enregistré un score historiquement faible lors de la dernière présidentielle. Mais il a dépensé 15 millions d'euros en quelques mois. Soutiens de Hamon et cadres du PS se renvoient la responsabilité de l'échec.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les millions ne suffisent pas toujours à faire une élection. Malgré une campagne éclair de quelques mois, Benoît Hamon a été le deuxième candidat le plus dépensier de la présidentielle 2017, juste derrière le vainqueur Emmanuel Macron. Pourtant, le chef de file du Parti socialiste n’a rassemblé que 6,36 % des suffrages exprimés au premier tour. Un score historiquement faible, qui ramène le coût de sa campagne à 6,58 euros par voix.