Deux homme condamnés pour avoir pendu un mannequin de Macron

Par
Deux hommes qui avaient pendu et frappé un mannequin à l'effigie d'Emmanuel Macron lors d'une manifestation ont été condamnés mardi pour "outrage à une personne dépositaire de l'autorité publique en réunion" par le tribunal correctionnel de Nantes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

NANTES (Reuters) - Deux hommes qui avaient pendu et frappé un mannequin à l'effigie d'Emmanuel Macron lors d'une manifestation ont été condamnés mardi pour "outrage à une personne dépositaire de l'autorité publique en réunion" par le tribunal correctionnel de Nantes.