Les députés, chronique du sexisme ordinaire

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

On a juste envie qu’ils se taisent. Mais non : ils ne s’arrêtent jamais. Peur de rien, toute honte bue. Mardi à l’Assemblée : Cécile Duflot, ministre de la République, est appelée à répondre à la question d’un député et son arrivée, en robe à fleurs, provoque sifflets, huées et autres remarques graveleuses sur les bancs de l’opposition, ou plus exactement des mâles de l’UMP.