Pas de lancement du Libra sans que les régulateurs soient sereins, dit Coeuré

Par
Les régulateurs internationaux ne laisseront pas le lancement du projet Libra, le projet de cryptomonnaie stable de Facebook, se faire tant que leurs inquiétudes, portant aussi bien sur le risque de blanchiment que sur la stabilité financière, n'auront pas été dissipées et cela pourrait nécessiter une "discussion prolongée", a dit Benoît Coeuré, responsable du groupe de travail ad hoc du G7, à Reuters.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

CHANTILLY, Oise (Reuters) - Les régulateurs internationaux ne laisseront pas le lancement du projet Libra, le projet de cryptomonnaie stable de Facebook, se faire tant que leurs inquiétudes, portant aussi bien sur le risque de blanchiment que sur la stabilité financière, n'auront pas été dissipées et cela pourrait nécessiter une "discussion prolongée", a dit Benoît Coeuré, responsable du groupe de travail ad hoc du G7, à Reuters.