La France pressée de faire mieux contre la corruption

Par
Le Groupe d’Etats contre la corruption (Greco), un organe du Conseil de l’Europe, a invité mardi la France à aller plus loin dans ses réformes pour prévenir les risques de corruption chez les magistrats et les parlementaires.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

STRASBOURG (Reuters) - Le Groupe d’Etats contre la corruption (Greco), un organe du Conseil de l’Europe, a invité mardi la France à aller plus loin dans ses réformes pour prévenir les risques de corruption chez les magistrats et les parlementaires.