La France se dit étrangère à la disparition d'un avion russe en Syrie

Par
La France n'est pas impliquée dans la disparition d'un avion russe en Syrie, a déclaré à Reuters le porte-parole de l'état-major des armées françaises.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

PARIS (Reuters) - La France n'est pas impliquée dans la disparition d'un avion russe en Syrie, a déclaré à Reuters le porte-parole de l'état-major des armées françaises.

"Nous démentons toute implication", a dit le colonel Patrik Steiger.

Le ministère russe de la Défense a annoncé mardi la disparition des écrans radars de l'un de ses avions militaires, , à environ 35 km des côtes syriennes.

La défense russe a parallèlement fait état de frappes israéliennes et françaises contre des objectifs en Syrie, ce que dément l'état-major français.

Le ministère russe de la Défense a affirmé ultérieurement que l'appareil et ses 15 membres d'équipage avait été abattu par l'artillerie anti-aérienne du gouvernement syrien.

Il accuse Israël d'avoir délibérément forcé l'avion russe à se placer sous le feu de la DCA syrienne.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale