Mélenchon maintient qu'il est victime d'un traquenard

Par
Le chef de file de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, a maintenu jeudi sa dénonciation d'une "police politique" coupable à ses yeux de lui avoir tendu un "traquenard", à l'issue de son audition par les enquêteurs de l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières (OCLCIFF).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

NANTERRE, Hauts-de-Seine (Reuters) - Le chef de file de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, a maintenu jeudi sa dénonciation d'une "police politique" coupable à ses yeux de lui avoir tendu un "traquenard", à l'issue de son audition par les enquêteurs de l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières (OCLCIFF).