Les écologistes sont bien au gouvernement mais pour combien de temps?

Par

Réunis en conseil fédéral ce week-end à Bobigny, les cadres d’Europe Écologie-Les Verts ont réaffirmé la nécessité de rester au gouvernement, tout en défendant leur autonomie vis-à-vis des socialistes, dont ils regrettent l’évolution libérale. Refusant un « virage réaliste » sur le modèle des Grünen allemands, ils s’interrogent sur la pérennité de leur participation gouvernementale.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Prêts à durer, mais combien de temps ? Ce week-end à Bobigny (Seine-Saint-Denis), le conseil fédéral d’Europe Écologie-Les Verts (EELV) a exprimé ses doutes sur l’évolution de la gauche au pouvoir, mais aussi son soutien aux ministres écologistes. Malgré la résignation qui s’est emparée de beaucoup de cadres régionaux du parti, personne n’a réclamé de quitter le gouvernement.