Un enseignant se dit sanctionné pour avoir dénoncé des préjugés islamophobes

Par

Très bien noté par sa hiérarchie pendant des années, un enseignant contractuel du Mans s’est vu refuser sa titularisation après avoir dénoncé les préjugés islamophobes d’une inspectrice. Son dossier pédagogique, qu’a pu consulter Mediapart, met à mal la décision rendue par l’inspection de l’éducation.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Et si, ce jour-là, il n’avait rien dit ? Baissé la tête devant un comportement qui le blesse, qu’il n’a cessé de combattre mais qu’il connaît au fond si bien… Aujourd’hui en arrêt maladie, avec une tension de 22, Kamel Meziti rumine. L’histoire de ce professeur d’anglais de l’académie de Nantes ressemble à celle d'un homme pris dans un engrenage un peu fou.