Avant le congrès, les militants d’EELV réancrent le parti à gauche

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Samedi, l’actualité des écologistes s’est déclinée en plusieurs langues. En Allemagne, les Grünen ont réaffirmé leur positionnement centriste et modéré, en réélisant triomphalement deux « realos », Annalena Baerbock et Robert Habeck, à la tête de leur formation. De ce côté-ci du Rhin, ce fut un peu l’inverse : appelés à désigner les 400 délégués qui les représenteront lors de leur congrès, les militants d’Europe Écologie-Les Verts (EELV) ont envoyé un signal aux plus modérés du parti.