Zones urbaines sensibles : des inégalités persistantes

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

  • Nouveau
  • 18/12/2013 17:31
  • Par
C'est quoi une zone sensible? vous avez honte de dire une zone à forte proportion d'immigrés et de pauvres. La société à 2 vitesses se met en place pour le plus grand bonheur des bourgeois et de ceux qui les soutiennent de manière à diviser la société. Diviser pour mieux régner, vous connaissez? Pourvu que ces citoyens ces zones ne viennent pas polluer nos quartiers et nos écoles.

Et quand ces difficultés n'existent pas dans les autres quartiers (chics), il y en a qui viennent les apporter sur un plateau!

La dernière du Maire de Tours, Jean Germain, est un arrêté interdisant la mendicité dans ces quartiers, pendant les fêtes (jusqu'au 15 janvier exactement), prétextant faussement "la présence habituelle dans certaines rues, places et lieux publics de la Ville, d'individus errants ou non, en groupes ou isolés, souvent en état d'imprégnation alcoolique, accompagnés ou non d'animaux en particulier de chien(s), et qui présentent un comportement agressif, bruyant, provocant ou d'obstruction." (sic)

Ce qui est totalement faux. Je sors souvent dans ces endroits et je ne rencontre que des hommes ou des femmes fatigués, seuls, d'origine française et roumaine surtout, tendant leur petite boîte pour récupérer quelques euros qui leur permettront de s'acheter un peu à manger, qui sont extrêmement humbles et polis et qui vous remercient quand vous leur donnez quelque chose.

Alors BASTA, Monsieur Germain et votre clique de bourgeois offusqués par quelques jeunes en mal d'inspiration qui, un jour, auront croisé votre route!

NE MELANGEZ PAS TOUT!

Honte sur vous Monsieur le Maire et vous, les quelques gens d'affaires et de profits, qui privez des gens dignes, de leur pain quotidien, juste pendant VOS fêtes!

Je m'emporte, excusez-moi, mais il n'y a pas que ça qui est scandaleux dans cette "bonne ville de Tours"!

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale