Raincourt mis en examen: l’histoire secrète d’un bonus à 4.000 € par mois

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est rageant. Soutien historique de François Fillon qui l’a fait ministre de 2009 à 2012, le sénateur Henri de Raincourt n’est pas dans l’équipe de campagne de son mentor. Car jeudi 15 décembre, jour où l’organigramme du candidat LR a été présenté à la presse, cet ancien patron des sénateurs de droite était mis en examen pour « recel de détournement de fonds publics » (comme l’AFP l'a révélé). Or, pour paraphraser François Fillon : « Qui imagine un proche du général de Gaulle mis en examen ? »