Deux journalistes, de l'AFP et de Reuters, arrêtés au Soudan

Par
Les autorités soudanaises ont arrêté deux journalistes de l'Agence France-Presse (AFP) et de Reuters alors qu'ils rendaient compte mercredi de manifestations antigouvernementales dans la capitale, Khartoum, a annoncé l'organisme chargé de la presse étrangère.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LE CAIRE (Reuters) - Les autorités soudanaises ont arrêté deux journalistes de l'Agence France-Presse (AFP) et de Reuters alors qu'ils rendaient compte mercredi de manifestations antigouvernementales dans la capitale, Khartoum, a annoncé l'organisme chargé de la presse étrangère.