La France lance un groupe d'enquête sur les armes chimiques

Par
La France a demandé à une trentaine de pays de coopérer pour conserver les preuves d'attaques à l'arme chimique et imposer des sanctions aux responsables identifiés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

NATIONS UNIES/PARIS (Reuters) - La France a demandé à une trentaine de pays de coopérer pour conserver les preuves d'attaques à l'arme chimique et imposer des sanctions aux responsables identifiés.