Covid et restaurateurs: «On est en train de crever»

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

  • Nouveau
  • 19/01/2021 20:55
  • Par

Oui, c'est un vrai scandale ce que l'on leur fait subir. Je pense souvent à eux et à chaque fois, c'est ce sentiment qui s'impose, bien que je ne sois pas un usager des restaurants.

 

La gravitation est dure mais c'est la loi, disait Brassens. Le réel comme le covid aussi.

Plus de 1800 morts ce jour en Angleterre aujourd'hui. Ces chiffres affolant risquent bien d'être les notre demain. Et encore que seraient ils si BOJO qui fait des pieds de nez au désastre avait continué sa politique de non confinement?

Ceux qui sont "verts de rages", comme ils disent, risqueraient fort d'être "rouge de fièvre" demain. Le spectacle ce jour se déplace. Il n'est plus dans les salles. Il est dans les hôpitaux, et au cœur des villes.

Chacun aussi se fait un cinéma. Les professionnels de tous genres, allant du spectacle aux métiers de la glisse, à ceux des métiers de bouche, n'en peuvent plus d'hystériser et de diaboliser leurs prétendus persécuteurs, oubliant un peu facilement que personne n'a décidé de ce malheur. Même pas d'ennemi à montrer du doigt comme en 40. Même pas d'homme providentiel comme Pétain, ou de Gaulle. Ne reste que le marché noir et les combines pour les malins, qui de temps font leur pelote. Cette crise est unique. Mais les gens sont bien ordinaires

#IoApro

 

Enfin des gens qui bougent et qui se révoltent !

Enfin des gens qui ont du courage!

" L'autorité, on ne l'a que jusqu'au moment où on doit l'exercer ........."

Qui en France aura le courage de caractériser ce moment face à ce "gouvernement" ?

Peut-être faut-il faire un essai randomisé pour savoir qui a ce courage en France?

j'aimerais   regarder un reportage sur les   stations de moyenne montagne , sur les accidents de luge qui feraient bondir les taux   d 'hospitalisation  " , aucune législation prévue ?  (humour)

année blanche pas pour tout le monde   lorsque je regarde les bouchons de citadins qui redescendent dans la vallée , que de monde qui aime la neige et rien à l'horizon !

Il se dit de gauche surement celle des salariés du bas.

Il est pathétique se type.

Dans cette histoire du covid , les politiques ont mentis du début jusqu’à aujourd'hui .

Je rejoins Jean Doe : très  mal préparer se débat , Valentine n'est pas forcement responsable mais se type n'a aucun arguments concret.

 

Cher Monsieur, l'article d'EL PAIS est très bien fait, mais : vous ne sauriez ignorer le fait que les taux d'incidence et de positivité des derniers mois sont principalement basés sur des test PCR ; que connaissez-vous de cette méthode et plus précisément : que savez-vous sur le nombre de cycles et ce qu'il implique en termes de fiabilité ? Quant aux décès attribués à la Covid-19, n'hésitez pas à lire ce communiqué * de l'OMS daté d'avril 2020 dont je me permets de citer un extrait, édifiant : " La COVID-19 doit être inscrite sur le certificat médical de décès pour TOUTES les personnes décédées lorsque cette maladie a causé ou contribué au décès, ou est soupçonnée de l’avoir fait." 

* ("LIGNES DIRECTRICES INTERNATIONALES POUR LA CERTIFICATION ET LA CLASSIFICATION (CODAGE) DES DÉCÈS DUS A LA COVID-19" / "D’après la CIM Classification statistique internationale des maladies (20 avril 2020)")

Non c'est une bonne chose de sortir ces idiots de leur grotte , ils sont légions comme lui , qui ont oublié que la solidarité a fondé notre pays tel qu'il est encore , mais plus pour longtemps si on écoute des personnages comme lui ...

La COVID-19 doit être inscrite sur le certificat médical de décès pour TOUTES les personnes décédées lorsque cette maladie a causé ou contribué au décès, ou est soupçonnée de l’avoir fait." 

Et donc  ? 

Monsieur, répondez svp : que savez sur le nombre de cycles ? Les techniciens / laborantins ne falsifient pas puisqu'on leur permet légalement de tester à "xx" cycles (50 / 60 ?) ;-) Quant aux décès, là encore soyez rigoureux et considérez la réalité telle qu'elle est, en milieu hospitalier... SVP. Je ne nie pas la gravité du virus, je m'attache aux faits... et les faits sont factuels. 

Si cela ne vous interpelle en rien, très bien... "JO16" (qui masquez votre identité ;-)

...exact...

..question.... solidarité

...étaient ils, pas qu' eux, avec les GJ ...

...si oui...ils ont mon soutien

...si non...pensez à la cigale et la fourmi...

Les cigales en plus d'être idiotes...sont légions...mais ça on le sait depuis 39

Jean-Luc LUMEN Terrien de Bouzonville Moselle

Au fait certains semblent oublier qu'il n'y a pas qu'eux ( restaurateurs) qui crèvent

...au fait...ils ont combien de tués, de noyés, d'éborgnés, mutilés...etc. ...dans leurs rangs....

Quand on ne voit pas plus loin que le bout de son nez, quand on est des macrontrumpistes en puissance...faut pas s'étonner d'être jeter comme un kleenex...

Toi qui es si intelligent développe pour nous tes fameux faits factuels . Je n'attends que ça ...

> Non c'est une bonne chose de sortir ces idiots de leur grotte

Ce n'est pas une bonne chose de leur offrir une plateforme où ils peuvent propager leurs dangereux discours sans une robuste contradiction. Ici il n'y a pas d'expert en plateau, juste Valentine qui fait face comme elle peut et, mal préparée, ne peut qu'opposer l'indignation morale face à l'incitation à s'accommoder de la mort de dizaines de milliers de français.

Et même si on a l'opportunité d'avoir une robuste contradiction, il faut tout de même se demander si donner 5 minutes à ceux qui défendent la mort en masse et 5 minutes à ceux qui s'y opposent est une approche raisonnable. Certaines opinions ne font que pourrir le débat dans lequel elles sont énoncées. Médiapart ne passe pas son temps à inviter des fous furieux du FN pour débattre de l'actualité par exemple...

"Médiapart ne passe pas son temps à inviter des fous furieux du FN pour débattre de l'actualité par exemple..." 

Non ils s'invitent dans les commentaires . De plus nul besoin de dire qu'ils sont " fous " ce qui en l'espèce est une qualification inadéquate . La folie est quelque chose de  bien défini , et ils ne sont pas militants au rn parce qu'ils sont fous même si au milieu il y en a , ils sont militants parce que le langage politique de combat leur a été d'une manière ou d'une autre occulté . Cette nouvelle mode complotiste arrange bien la blonde entre autre , elle permet de masquer ces pauvres arguties " politiques " dans un flot de paroles ininterrompu qui mélange croyances superstitieuses et politique mal digérée ... 

 

 

Trump, parlons en!

Il a nié le covid, il a imposé l'ouverture des salles de spectacle plutôt que leur fermeture. Les restaurants n'ont pas fermé pendant que le virus se propageait.

Certains ici lui auraient fait une standing ovation.

Même s'ils disent ne pas partager ses idées, on voit qu'ils ont le même sens des affaires.

On a au travers de l'Amérique, le film exact de ce qui se serait passé en France si aucune décision n'avait été prise.

Ne parlons de BOJO qui s'est cru lui aussi plus malin, avant que le covid ne le rattrape, et que l'UK voit le résultat des mensonges et de l'apragmatisme. Il fallait avant tout que les affaires continuent.

The show must go on. Et en France certains auraient bien voulu que les girls de folies bergères continuent à lever la jambe. 

il n'a pas envie de recevoir des messages privés  via   ce site , je le comprends , pour ma part je ne les lie pas et heureusement n'en reçois pas, je ne regarde pas souvent mes courriers.

la solidarité est un bizarre concept de nos jours , extensible mais gare au retour ...

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

Et @ Roselyne Arthaud.

+++++ +++++

Oui, le "coup" de la TVA ....non seulement ils n'ont pas embauché mais ils n'ont répercuté cette baisse  que sur 1 plat de leur carte....

  • Nouveau
  • 20/01/2021 13:56
  • Par

Fascinante l'expression de la journaliste qui prend le visage d'une bigotte coincée derrière son prie-dieu pour questionner Turillon.

J'imagine que cette dame, choquée qu'on puisse évoquer les morts et mortes avec ou du Covid  (on est à 70 000 je crois ) est une militante active, fanatique qui soutient l'hôpital public avec ardeur. On y sacrifie depuis des années bon nombre de personnes au nom de l'économie.

Mais, le scénario étant excellent, peut-être n'a-t-elle réalisé que depuis quelques mois que du fait de la politique meurtrière des gouvernements, on meurt en France à cause de soins dégradés pour de basses raisons de rentabilité.

Quant à l'Italie, c'est l'extrême-droite, c'est l'extrême-droite, c'est l'extrême-droite ! STOP, on ne pense plus.

Quand donc Médiapart allez-vous vous réveiller ! Vous et tout le groupe social auquel vous appartenez. Hé, il y a le feu !  Comprendre qu'au lieu de prôner un vaccin incertain, vous auriez dû faire vos unes à répétition sur la nécessité de donner très rapidement de l'argent à l'hôpital public, puisqu'on sait désormais que c'est le mauvais état de cette institution qui est en partie responsable des décès, plutôt qu'à des labos véreux (voir Pfizer). Hurler qu'il faut désormais stopper la déforestation insensée qui facilite la transmission des virus.

Bref, ne pas vous laisser emporter par l'émotion, comme cette journaliste le fait dans cet interview, mais raisonner. Vous vous étiez montré irrationnels en 2017, vous avez l'occasion d'évoluer, alors un peu de courage, non ?

Pour abonder dans votre sens, sur la responsabilité de la situation des hôpitaux dans la crise que nous connaissons et dans les décisions prises : si l'on tient compte du vieillissement de la population, l'année 2020 a été une année plus meurtrière que les dernières années, mais sans être hors norme : 2015 a été pire. (Mais en 2015 on savait à peu près y faire face.)

https://blogs.mediapart.fr/enzo-lolo/blog/200121/mortalite-en-france-2015-ete-pire-que-2020

Une société sans restaurant ni autre lieu de culture n’est plus une société civilisée.

Je soutiens les restaurateurs en utilisant un max la vente à emporter ou en se faisant livrer.

Ceci étant dit, je tiens à preciser que je ne soutiens absolument pas ce restaurateur Poujadiste aux propos délirants !

  • Nouveau
  • 20/01/2021 16:31
  • Par

Remerciements à Mediapart à Mathieu et à Valentine très à l'écoute de leurs invités sur le plateau pour avoir donné la parole aux différents secteurs oubliés : étudiants, restaurateurs. Cette politique d'austérité menée faite de mesurette à qui ne profite seulement qu'un certain nombre est une humiliation insupportable et une tuerie.

" On  va crever!" C'est le message que les paysans ont fait entendre dans les campagnes, quand ils ont voulu s'opposer, avec succès, à l'arrêt du roundup...

C'est maintenant un chœur d'indignations, des professions du ski, à celles du tourisme aux restaurateurs, pour ne pas parler de ceux de la culture! Tout le mode est "vert de rage" lit on...Sans blague...N'est ce pas un beau déni du réel?.... Bref, si c'était eux qui étaient à la tête du pays, le confinement n'existerait pas. Ils auraient fait la même politique que Trump ou Bolsonaro,...Le problème, c'est qu'il n'y aurait plus personne maintenant pour fréquenter l'espace public, et qu'on en serait à 100000 morts pour le moins, obligé comme Bojo l'a fait de se dédire, après s'être plus malin.

. Ce lobby boulangiste, ne voyant pas plus loin que son intérêt particulier, niant les effets du covid, et les études qui ont été faits à ce sujet aux usa en particulier ont clairement montré pourtant l'impact pathogène des salles de spectacles, des restaurants, et de tout rassemblement en général.

Le covid une fois de plus est le révélateur des égoïsmes, des démagogues, et des tartuffes. Pour mémoire, j'ai lui hier que les faillites d'entreprise ont diminué en 2020 de 33 pour cent...Alors qu'elles auraient du doubler pour le moins...Pourquoi ce taux historique, digne des trente glorieuses?....Les aides massives de l'état, tout simplement. 

Il faut vous calmer.

Tous les professionnels de la restauration,  du tourisme et de la culture  ne sont pas des fous furieux qui nient la gravité de la situation, simplement  on est inquiets pour notre avenir et c'est légitime. Vous n'avez pas la moindre idée de la gravite de la situation dans laquelle se trouvent certains, tant au niveau financier que psychologique.  

En ce qui me concerne je suis dans le tourisme et je ne sais pas ce que je deviendrai d'ici la fin de l'année, et ce n'est pas seulement une question d'argent, loin de là. Dans quelques mois je n'aurai peut-être plus rien alors excusez-moi de m'inquiéter.

Et pour les aides de l'état,  sachez qu'il y a eu beaucoup d'effet d'annonces mais que dans les faits ce n'est pas si évident que ça, en tout cas pas pour tout le monde. Les choses sont beaucoup plus compliquées que ça.

Vous voudriez sans doute que tout reste fermé  encore pendant des mois, mais désolée vous n'êtes pas seul au monde. 

J'ai conscience de la gravité de l'épidémie et je fais donc moi-même très attention au quotidien, mais je trouve vos propos choquants, égoïstes et déplacés.

Vous me faites dire ce que je ne dis pas. Depuis le début de cette galère, je conteste tout simplement la systémisation des mesures au niveau national. Le Finistère par exemple où je vis a toujours été très peu touché. Là, clairement, les mesures de fermetures de magasins n'ont aucune justification. Par contre il suffit de regarder la carte pour s'apercevoir qu'elles sont incontournables dans l'est, et à Paris. Une telle politique de confinement est unique en Europe. Des maires et des présidents de régions ont bien protesté poliment, mais manifestement les régions révèlent là leur puissance politique, inexistante, mais semblent faire peur à l'état jacobin depuis des lustres. Bien sûr, qui peut être insensible au sort de l'économie, des restaurateurs et des stations de ski. Mais le qualificatif que ceux ci emploient "verts de rage", "fous de colère""discriminés", est ridicule. Il n'y a pas d'intention politique de nuire. Pour les stations, ce serait explosif si elles ouvraient, mais des gens contournent les décisions, allant en Espagne ou en suisse: Un skieuse belge a occasionné la contamination de 500 personnes au bas mot de retour au pays....Ce qui est clair c'est que malgré toutes nos frustrations on avait fait comme L'Angleterre le Brésil ou les état unis, avec leurs dirigeants folkloriques, on aurait le double ou le triple de victimes; curieusement on fait l'impasse sur ce fait incontournable. Je pense personnellement qu'il faudrait confiner étroitement les pays, et à l'intérieur de ceux ci, les régions, avec des autocollants distinctifs sur les voitures. Vacciner en priorité les commerciaux qui se déplacent. C'est comme ça qu'on procédait dans l'esprit par le passé. Cela permettrait de rouvrir les commerces là où incontestablement les chiffres seraient bas, avec l'assurance d'empécher un tourisme prédateur de tout gâcher, comme actuellement cela se fait, à chaque vacances. Je ne tirerais pas inutilement sur nos gouvernants, perdus dans des injonctions contradictoires, et sous le feu des lobbys. On oublie un peu facilement que les aides sont tout de même massives en rapport avec d'autres pays. Le milieu de la culture jouit d'un statut en France unique au monde.

Je ne vois pas où mes propos peuvent paraitre choquants dans ce grand déni. Et encore moins égoïstes. Je donne mon avis et tente au contraire de voir les choses par devers moi, et mes intérêts propres. Le tourisme est en pause, c'est vrai, et désolant. Mais pratiquer des mesures brouillonnes, tentant de plaire à tout le monde, aboutissent à la situation actuelle. Je le répète, devons nous suivre l'exemple que l'Angleterre prônait il y a trois mois, et les usa jusqu'à hier?;..Tous ces gens qui prônent l'ouverture tout azimuts sont souvent en même temps hostiles au vaccin, ce qui ne manque pas de sel...En tant qu'infirmier dans les hôpitaux, croyez moi il fallait être pragmatique, face à un staphylocoques ou une épidémie de gale dans un service, et faire une politique de sas. La systémisation du vaccin est pourtant le seul espoir en espérant que les mutations soient résolus. Sinon, de confinement en confinement à demi, nous allons vers le pire, car tout simplement l'état à un certains moment ne pourra plus faire face

  • Nouveau
  • 20/01/2021 18:18
  • Par

Chers lecteurs de Médiapart, la vidéo que j'ai posté de "Maître Brusa" (avocat) à été dé-publié ou censuré par Médiapart. Personnellement je pense que les gens sont assez adulte pour se faire une opinion par eux-même mais ce n'est pas l'avis de tout le monde...

Je trouve dommage que de nos jours on censure des avocats en France ou bien que certains artistes se sentent obligé(e)s de fuir notre pays...

Tout cela me semble révélateur de ce vers quoi on Marche avec une certaine complicité de la presse...

Cordialement

On peut aussi parler des producteurs / fournisseurs des restaurants!

Pas aidés par l’état, ou peu, c’est le premier chaînon de notre réseau! Et je ne parle pas des très gros producteurs mais de notre réseau de petits producteurs locaux, pour faire face à la grande distribution !

parlons d’eux! Ceux sont les premiers qui mourront si nous ne travaillons plus!!!

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous