France Télévisions: les révélations de Mediapart

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La privatisation de la régie publicitaire de France Télévisions au profit de l'homme d'affaires Stéphane Courbit, allié pour la circonstance au groupe Publicis, n'a pas fini d'alimenter la controverse. Après les polémiques sur les conflits d'intérêts innombrables qui mettent en cause la sincérité et la transparence de l'opération, c'est en effet le montant de la transaction envisagé qui risque maintenant de faire débat. Car selon les informations dont dispose Mediapart, les acquéreurs vont bien débourser 20 millions d'euros pour prendre le contrôle de 70% du capital de France Télévisions Publicité (FTP), soit 16 millions d'euros en prix d'acquisition et 4 millions d'investissement. Mais, au terme d'une étrange partie de bonneteau, ils vont dans la foulée prendre le contrôle d'une société qui dispose d'une trésorerie de... 13,4 millions d'euros !