Sauvons l’université s'alarme de la crise actuelle mais aussi «des faillites de la gauche»

Par

Les rangs d'universitaires et d'étudiants pourraient être fournis dans les manifestations. Le monde de l'enseignement supérieur et de la recherche s'enfonce dans la crise. Pour Jean-Louis Fournel, président de Sauvons l'université, outre la politique et l'attitude du gouvernement, la gauche y a sa part de responsabilité en ayant échoué depuis vingt ans à penser l'université. Document vidéo.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Alors que le mouvement de grève à l'université en est à sa septième semaine et que les universitaires, chercheurs et étudiants pourraient être en nombre dans les manifestations du 19 mars, le monde de l'enseignement supérieur et de la recherche s'enfonce dans la crise.