Claude Guéant se dit «attaché à l'abattage rituel»

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Qui a dit «la liberté religieuse, c'est aussi la protection de l'abattage rituel en France, composante du libre exercice du culte dans notre pays (...). La France est attachée à l'existence d'un abattage rituel et s'honore d'en garantir la pérennité» ? La personne même qui a dit «nous ne voulons pas que des conseillers municipaux étrangers rendent par exemple obligatoire la présence de la nourriture halal dans les repas des cantines» : le ministre de l'intérieur (et des cultes), Claude Guéant, en marge du congrès des communautés juives de France, organisé par le Consistoire central juif, dimanche 18 mars.