Mediator: l'Agence du médicament est mise en examen

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’Agence nationale de sécurité des médicaments (Ansm), qui a succédé à l'Afssaps, a été mise en examen par les juges du pôle santé publique du tribunal de grande instance de Paris en charge de l’instruction dans l’affaire Mediator. Son directeur, Dominique Maraninchi, a été convoqué le 19 mars pour se voir notifier la mise en examen de l’Agence. Selon un communiqué de l’Ansm, il lui serait reproché « des fautes de négligence commises entre 1995 et 2009 », d’avoir ainsi « contribué à créer la situation qui a engendré le dommage des victimes » et « de n’avoir pas pris les mesures permettant de l’éviter ».