Écoutes de Nicolas Sarkozy : la droite ne sait plus quoi dire

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À l’offensive depuis dix jours pour défendre celui qu'ils considèrent encore comme leur « leader naturel », les ténors de la droite sont restés particulièrement silencieux après la révélation par Mediapart des sept écoutes judiciaires effectuées sur la ligne téléphonique ouverte sous une fausse identité par Nicolas Sarkozy.