La France veut une position européenne ferme face à l'Iran

Par
La France a appelé lundi l'Union européenne à envisager de nouvelles sanctions contre l'Iran pour son implication dans la guerre en Syrie et pour la poursuite de son programme balistique tout en essayant de convaincre les Etats-Unis de ne pas remettre en cause l'accord de 2015 sur le programme nucléaire iranien.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BRUXELLES (Reuters) - La France a appelé lundi l'Union européenne à envisager de nouvelles sanctions contre l'Iran pour son implication dans la guerre en Syrie et pour la poursuite de son programme balistique tout en essayant de convaincre les Etats-Unis de ne pas remettre en cause l'accord de 2015 sur le programme nucléaire iranien.