Gilets jaunes: Castaner craint de nouvelles violences samedi

Par
Des "casseurs" et des "ultras", décidés à "reproduire" les violences du 16 mars, se mêleront de nouveau aux manifestants lors du 23e samedi consécutif de mobilisation des "Gilets jaunes", a déclaré vendredi le ministre de l'Intérieur.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Des "casseurs" et des "ultras", décidés à "reproduire" les violences du 16 mars, se mêleront de nouveau aux manifestants lors du 23e samedi consécutif de mobilisation des "Gilets jaunes", a déclaré vendredi le ministre de l'Intérieur.