Le XIXe arrondissement, un quartier «de combat» à Paris

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est l’histoire d’une banlieue dans Paris intramuros. Un quartier « difficile » marqué par la pauvreté, la précarité, le deal. Dans leur livre Quartier de combat (chez Denoël, coécrit avec Pauline Guéna), Abdoulaye Sissoko et Zakaria Harroussi, anciens animateurs sociaux âgés de 45 et 35 ans, racontent leur histoire et celle d’une dizaine de leurs amis à travers les cités du XIXe arrondissement. « Combat » est le nom d’une partie du quartier qui entoure les Buttes-Chaumont. Ils dénoncent le laisser-faire de l’État et de la municipalité, qui se contentent d’organiser la gentrification et d’attendre le départ des plus pauvres, « les habitants historiques », en périphérie. On les rencontre rue de la Solidarité, « qui porte mal son nom » : « C’est une des plus pauvres de France », souligne Zakaria.