Au hit-parade des beauferies machistes et de ces puissants qui se protègent...

Par
La femme de ménage du Sofitel devenue une Mata-Hari complotiste ou une «domestique» bonne à être «troussée»: l'affaire DSK a provoqué un festival de gauloiseries machistes comme de réactions indignées de «puissants» qui se protègent. Preuve qu'en France, les violences faites aux femmes sont encore trop souvent traitées avec légèreté.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Rien ne dit, pour l'heure, que Dominique Strauss-Kahn est effectivement coupable des faits présumés de viol et d'agression sexuelle pour lesquels il est poursuivi par la justice américaine. Rien ne dit, non plus, qu'il est innocent.