Faire le pari de la société contre la politique du pire

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

GJ nous luttons....tous ensemble contre Macron....mais pas contre les patrons.

« Le bulletin dans une élection à la proportionnelle est un outil politique dès lors qu’il se porte sur une liste forte, combative, et clairement opposée au néolibéralisme dans ses déclinaisons autoritaires et/ou fascisantes. »

J’ai bien cherché mais j’ai pas trouvé parmi tous les articles proposés en devanture des Européennes quelque chose qui « s’oppose au néolibéralisme » . Il ne me semble pas que c’était la volonté des GJ non plus, on les a vu discutailler avec Nanar par exemple qui n’est pas un représentant du prolo moyen...et le patron des patrons du Médef leur a trouvé un charme certain à propos du trop plein de taxes contraignant les bénéfices des « entreprises ».

Bon sinon Edwy écrit bien, presque du Victor Hugo, et comprend tout...ou presque.

À l’est de l’Europe l.’abstention est à plus de 80% et qu’est-ce que cela change pour eux ?

N’oublions pas que Chalencon le leader forgeron jaune du Vaucluse a appelé de ses vœux, à la télé chez Poujadas je crois, un coup d’état du général que Macron avait mis d’office à la retraite ( dorée ). Un forgeron de l’anti fascisme en quelque sorte.

« GJ nous luttons....tous ensemble contre Macron....mais pas contre les patrons. »

Et c’est logique puisque les patrons, pardon les « auto entrepreneurs », sont les leaders assumés des GJ. Dont le contribuable paye les charges sociales bien évidemment....

« Nous avons 2 extrême droite en France dont 1 qui est déjà au pouvoir » dites vous.

Question : le journal dans lequel vous dites cette énormité, Macron n’est pas d’extrême-droite ce qui n’empêche  pas qu’il puisse être répressif, ça n’a rien à voir. Ce journal donc, Mediapart, a appelé à voter pour Macron au 2e tour, ce qui peut se comprendre vu la « pression », est donc si on suit dans vos fantasmes un journal qui milite pour l’extrême-droite. Mélenchon qui a appelé à voter Macron ou à s’abstenir serait lui aussi d’extrême-droite.

Employer  des mots à tord et à travers ne fait pas avancer la réflexion mais au contraire l’embourbe.

"L'abstention dit : vous ne résoudrez pas notre problème, nous nous en chargerons."

Votre interprétation...  Je la respecte mais la mienne traduit "rien à faire, aucun d'entre vous ne pourra aider".

Pouvons nous vraiment résoudre nos problèmes seuls, meme si les GJ et leurs soutiens sont très nombreux ? Je ne le crois pas.

Je crains que quel que soit le taux d'abstention (meme 90%?), ça ne change rien au processus életoral et donc présage d'encore moins d'élus représentatifs. Pire pour la présidentielle, puisqu'il n'y en a qu'un :)

Il n'y a donc pas une liste qui vous semble représenter (même un peu) vos préoccupations ?

 

Les plus "politiques" des gilets jaunes, comme le note Edwy Plenel, ne veulent pas jouer le jeu électorale souhaité par Macron et tous les démocrates autoproclamés. Ils en ont perçu tous les dangers - alliances pour faire le plein des voix, lutte de préséance pour être en position éligible,  perte de rectitude moral... On peut donc supposer que les plus conscients ont bien une pensée politique mais qu'ils ne souhaitent pas devenir des "politiciens". Leur revendication du RIC, dans ce cadre de réflexion, s'explique très bien. Mais il y a un hic: en république, et Jacques Julliard le signale dans le dernier numéro de Marianne, un référendum, quelque soit la réponse des citoyens ne doit  être ni un plébiscite pour le gouvernement en place ni être révocatoire pour ce gouvernement. En pareil cas ce serait  prendre le risque de ne plus être en république. Mais ne conviendrait-il pas aussi de se demander si  un pays, ou la majorité des citoyens s'abstient ou vote blanc, est  une république... démocratique ? Ne faudrait-il pas, par exemple,  faire une place à l'Assemblée Nationale, par tirage au sort, à ces citoyens dissidents pour essayer de le devenir?           

Normal, que vous le croyez : VOUS ÊTES MORT ! laughing

Le point d'ironie existe. Déjà. Je l'ai rencontré. 

 ؟

... pas contre les patrons... ben ça dépend lesquels !

"Cette mobilisation doit se poursuivre et s’intensifier, partout, sur tous les fronts et sous toutes ses formes."

Oui, sous toutes ses formes, y compris dans la forme la plus individuelle, son vote par ses choix de CONSOMMATION. C'est par notre poids économique de consommaCteurs, dans la société de consommation qui a un besoin absolu de toujours plus de clients, que nous avons l'arme absolue contre l'économie capitaliste. Nulle répression policière ne peut obligé un GRÉVISTE DES ACHATS à cesser sa grève, donc s'il ne nous reste qu'un mode d'action, ce sera de bloquer l'économie de marché par une GRÈVE PAR LA CONSOMMATION.

Mobilisons nous vite avant que Macron et ses sbires au service des oligarques n'aient cassé l'ensemble de nos droits, sociaux, démocratiques, environnementaux.

Mode d'emploi pour une :

Résistance non-violente avec la grève par la consommation

 

Tirage au sort? Est-ce la solution pour qu'une assemblée parlementaire fonctionne de façon démocratique et représente correctement le pays dans sa diversité? Non.

La question n'est-elle pas davantage que les organisations politiques soient amenées -obligées?- à présenter en position éligible des citoyens appartenant tant aux CSP + qu'aux  CSP tels que ouvriers, employés, cadre moyens de tous les milieux professionnels, artisans compris.

La crise de représentation doit être résolue en donnant

1- une meilleure représentation sociologique des Français au Parlement,

2 - en mettant fin à ce suffrage majoritaire qui ne rend nullement compte de la diversité des idées et projets politiques dans ce pays,

3- en redonnant tout son pouvoir de proposition des lois, de vote des lois mais aussi de contrôle de l'exécutif.

4- en dissociant les élections législatives des élections présidentielles. Le quinquennat fut une formidable erreur.

A systématiquement critiquer le président Macron, quoiqu'il fasse, quoiqu'il tente.

Le lit pour l'extrême droite est très largement bordé. Par Mediapart ? Un paradoxe...

Le président MACRON a un mandat. Qui expirera. Les citoyens peuvent choisir celui ou celle qui correspondra le plus à l'intérêt général de la France. Nul président n'exaucera les aspirations individuelles et si diverses de chacun. Fussent-ils gilets jaunes.

Les gilets jaunes - moins de 30.000 personnes pour 60 millions d'habitants on oublie de le rappeler - sont le reflet d'un mécontentement normal dans une société qui tarde à se réformer.

Et ils sont récupérés dans un spot télévisuel non contesté par Philippot !

Carmen

 

 

 

 

 

"Faire le pari de la société..."

Sans décoder !

Mediapart se trompe, Mediapart est dans l'erreur... exactement comme quand, en bêlant avec Hollande, il soutenait "les rebelles syriens" contre Bachar et Poutine... il a OBJECTIVEMENT fait le jeu de l'E.I.

En tant que support d'investigation : Mediapart c'est bien... c'est plus qu'utile...

En tant que vecteur d'analyse politique ET géopolitique ET économique (exception faite de Martine Orange) : Mediapart... c'est... nul !...

Ça manipule aussi minablement que FI "by Mélenchon"... ça fait le jeu du FN avec, en plus, la larme à l’œil... en emboîtant tous les travers de la gauche simplette... jusqu'au "romantisme révolutionnaire".

Soutenir, en même temps, les gilets jaunes ET les jaunes gilets c'est contribuer OBJECTIVEMENT au renforcement de Le Pen, attenter à la démocratie ET à la république.

Mediapart, au côté de Mélenchon, se constitue ainsi en ennemi de la gauche responsable.

IL FAUT QUE MEDIAPART ASSUME SA RESPONSABILITÉ DANS CE QU'IL PROMEUT EN AUCUNE MANIÈRE ET A AUCUN MOMENT IL NE POURRA DIRE : ON NE SAVAIT PAS...

... EXACTEMENT COMME POUR SON SOUTIEN A MACRON... AVANT...

Pourtant... en matière politique ET géopolitique ET économique : il demeure préférable que la conscience précède l'existence... ce devrait être un enseignement de l'Histoire... immédiate... ou pas.

Croire qu'en "avoir marre de tout" puisse se traduire par "démocratie directe", une post-démocratie sans projet républicain constitué, c'est nier la volonté populaire profonde et généreuse au profit de la volonté populiste fabriquée, égocentrée, et très largement minoritaire en plus d'être manipulée, celle qui n'a aujourd'hui qu'un absurde mot d'ordre commun : "Macron démission !"... parce que et uniquement parce que, l'extrême droite emmenée par Marine Le Pen y a un distinct intérêt autant qu'un clair objectif.

Les nouveaux "damnés de la terre" sont majoritairement de simples paupérisés sans conscience de classe... sans solidarité objective... là est "l'originalité" de la réaction "gilet jaune"...

La "révolution" est plus que jamais nécessaire en occident... elle n'a nul besoin d'étape... de "transition" supposément "adémocratique" : elle sera "froide", fiscale essentiellement... ou elle ne sera pas.

L'urgente question à traiter dans tous ses aspects : Faut il actualiser Marx ?

Le monde occidental n'a besoin de rien d'autre... pour que "çà" change... et surtout pas d'utopies inconsistantes pour "révolutionnaires" d'opérette idéologiquement prépubères qui, bien que plus du tout de saison, sont d'un égal et incommensurable danger pour l'humanité... spécialement en France... où on a déjà donné... plus encore qu'ailleurs... avec plus de zèle et davantage d’empressement... ne l'oublions jamais... avant de parier... puisqu'il s'agit de tout... sauf d'un jeu...

Marine Le Pen n'est pas un président "comme les autres"...

Entre le cheminement d'imbéciles simplets et celui de salauds cyniques... il est urgent d'emprunter la troisième voie : celle de la responsabilité républicaine de gauche.

 

Il est utile de préciser que Carl Schmitt - que cite Macron a Arie Alimi - est un juriste nazi et antisémite, ami d'Heidegger, qui a théorisé la violence d'Etat

Et de rappeler que son usage passe par la redécouverte de Walter Benjamin à la fin des années 80 Ce "marxiste atypîque" a permis un usage sans doute tout aussi atypique de Carl Schmitt

C'est d'ailleurs en général comme ça qu'on lit schmitt : non pas "schmitt tout seul, mais l'interprétation benjaminienne de Schmitt....

On peut relire sans doute avec profit les "notes sur Carl Schmitt" écrites par Daniel Bensaid 

http://danielbensaid.org/Notes-sur-Carl-Schmitt

On peut également lire les nombreuses analyses du rapport complexe entre Walter Benjamin et Carl schmitt

par exemple : https://journals.openedition.org/asterion/2628

Que vivent les Gilets Jaunes!

À bas le capitalisme ! À bas le colonialisme !

Monsieur l'air de tout, sauf du peuple, votre affirmation prouve votre déconnection des réalités.

Nous voyons s'écrouler le pouvoir du vieux monde dont monsieur Edwy Plenel fait une très bonne synthèse, et de l'émergence d'une citoyenneté politique plus égalitaire pour demain.

Cette émancipation n'est empêchée que par ce dictat qui impose de choisir  un politicien pour représenter nos volontés, alors que le vote démocratique doit décider de l'action voulue par la majorité des citoyens.

La modernité du monde nous permettra d'accéder à plus d'égalité, qu'aucune dictature n'étouffera ! 

Allez n'importe où, n'importe quand dans la rue, vous trouverez toujours une personne que vous classerez à l'extrême droite, y compris dans votre propre famille. Si vous dites le contraire vous ne serez pas loin du mensonge. Il en est de toutes les sociétés où s'affrontent intérêts personnels et (ou) collectifs avec les idéologies plus ou moins bien exprimées visant les garantir, les maintenir ou  les défendre.

Laissez celles et ceux pétris de justice et d'égalité et décidés à avancer, affronter le réel autre que par l'intermédiaire du clavier ou de derrière son volant à râler ou a insulter celles et ceux qui manifestent dans la rue ou sur les ronds-points.
 

 

Et qu'est-ce qui vous fait écrire ça ? 

 

Sans doute mais il est vrai qu'en bloquant les accès aux villes, en intimidant les manifestants, en arrêtant à tour de bras, en blessant gravement, en empêchant de manifester pacifiquement, le gouvernement s'est donné les moyens de diminuer fortement cette participation.. Il n'empêche que le mouvement continue et la malhonnêteté intellectuelle consistant à dire qu'il s'agit  est affligeante et bien triste. Parce qu'il y a du bonheur à se retrouver ensemble le samedi, il y a des rires et des chansons, des jeunes et des vieux (j'en suis) et j'y retrouve une générosité, des échanges passionnants, de l'espoir comme je n'en avais pas eu depuis bien longtemps.

Serait-ce à dire que les GJ de l'Yonne sont très différents de ceux que je connais en Gironde ? 

A moins qu'on n'ait vu d'eux que ce que l'on voulait voir...

 

capture-d-e-cran-2019-05-20-a-12-33-20-1

Certe, mais il est également utile de rappeler que les JG ont étés soutenue par 85% des francais dans les sondages ^^

 

Il faut effectivement se demander grâce à qui... la sur-dédiabolisation du RN est devenue cette réalité...

pour ça, il faut comprendre et tirer les conclusions.... "Gilets jaunes" : le bilan...

celles qui s'imposent... et ce depuis près de six mois... à tous hélas, mais surtout aux jaunes gilets décérébrés de la gogoche à son pépère... auxquels personne n'a rien demandé... sauf le pépère en question... et qui portent la responsabilité, en en refusant la honte, de leur collaboration opportuniste.

Il est grand temps que FI assume son ignominie...

 

 

Oui...mais non...

YA KA VOTER POUR SEGOLENE... non ? ah bon ? pourquoi ?

 

"Les francais sont piégés comme des rats... "

Quelle vision stupide !... Les européennes sont des élections où tout le monde est content... elles ne servent rigoureusement à rien (je risquerais bien un aryen... mais ça risque d'être mal perçu... des bas de plafond...) à part à se compter...

Les vrais, celles qui décoiffent, ce sont les présidentielles... en 2022...

Une seule personnalité est capable de mobiliser à gauche : Ruffin...

N'oubliez pas l'arithmétique... basique... à part Mediapart qui un temps a cru dur comme fer au "dépassement des clivages"... le ratio droite gauche ne bouge pas tant que ça... macron n'est qu'un accident de parcours imputable intégralement à l'erreur de casting... Coucou 1er alias le capitaine ad hoc alias le "ré(volt)utionnaire" mitterrandien dit aussi l'oxymo rose...

HAMON 6,36 + MÉLENCHON 19,58 = 25.94... MACRON 24.01 LE PEN 21,30 Au 1er tour / MACRON 66,10% LE PEN 33,90% Au 2ème tour…

CQFD… MACRON = CADEAU MÉLENCHON les chiffres ont parlé lors de la dernière présidentielle de 2017... c'est IN-DIS-CU-TA-BLE même indépendamment de toute dynamique d'union...

Quand on pense qu’arithmétiquement il lui aurait suffit de la jouer à la Henri IV pour faire triompher une union de la gauche en lieu et place de croire possible la promotion de son ego... il devient difficile de le considérer comme fréquentable, ce polititocard imbu... et ça... c'est l'histoire... telle qu'elle est, qui nous le dit... à tous...

Aucun doute : Mélenchon est bien un social traître archétypal ET atypique aussi...

Hamon, après son refus net et clair d'une alliance avec FI... se trouve véritablement à gauche... Il l'a littéralement envoyé sur… les roses… Coucou 1er ne sachant plus trop qui draguer à traversé la rue... pour faire le trottoir... à droite.

Aucun doute : Mélenchon est bien trop entamé par sa patho(s)logie dévorante pour avoir une stratégie crédible et une quelconque chance de remporter quoi que soit face à Le Pen...

Personne n'en veut de cette girouette... qui en fantasmant une éviction de Macron au 1er tour... espère battre Le Pen... et y croit... c'est pour cela au son concertant des fachos de la Marine et des simplets collabos de la conosphère que gilets jaunes comme jaunes gilets aboient en chœur... "Macron démission !..."

L'analyse des rapports de forces ce n'est décidément pas son truc... l’arithmétique non plus d'ailleurs... çà, c'est démontré... Le capitaine ad hoc prend l'eau... et c'est une bonne chose...

SOUTENIR MÉLENCHON, C'EST VEAUTER LE PEN...

 

recommandé 

non, je déconne !laughing

Je ne suis aucunement par principe opposé à l’abstention. Mais pour des raisons qui doivent être assez sensiblement différentes des votres. Si cela vous intéresse, voyez ici.

On ne fait pas parler l’abstention (« L’abstention dit : vous ne résoudrez pas notre problème, nous nous en chargerons ») exactement comme l’on veut. Le sens que revêt un phénomène politique est toujours tributaire d’un rapport de force déterminé, et la bonne idée est d'éviter de faire parler les autres à leur place.

Outre le fait que l’abstention à des élections européennes ne devrait pas rendre plus bavard que d’habitude (on a pris le pli si l’on peut dire), on ne voit pas en quoi elle serait particulièrement significative en 2019. En gros, on sait que LREM et le RN et même LR semble-t-il mobilisent bien, probablement de quoi compenser une baisse de la mobilisation à gauche, si bien que l’on devrait se retrouver avec un taux de participation globale très sensiblement identique à 2014.

Dans ces conditions il faudra utiliser de tous les trésors de la dialectique pour nous expliquer que lorsque la première force de gauche est distancée respectivement de 5 (LR), 10 (LREM) et 15 (RN) points dans les résultats par les forces de droite réactionnaires et fascisantes c’est une victoire pour un mouvement social radical qui dure depuis 6 mois. Je ne sais pas auprès de qui vous parviendrez à imposer votre interprétation.

Il me semble, par contre, qu’une augmentation de la participation qui mettrait par exemple un PC à 5 % des voix et une FI devant LR, délivrerait dans l’immédiat un message beaucoup plus clair, même s’il n’est nullement définitif.

Je concède que mon analyse est sans doute très simpliste.

et il y a des gens honnêtes qui refusent d'être instrumentalisés

Bayrou ne doit pas apprécier ce palois

 https://www.larepubliquedespyrenees.fr/2019/05/20/le-palois-wilfrid-lupano-refuse-le-grade-de-chevalier-des-arts-et-des-lettres,2555426.php

vous auriez quelques videos pour confirmer ces dire ?

Merci pour l'info du sondage Eric Drouet au sein de son groupe de 300k abonnés qui placerait LFI devant le RN (combien de sondés / votants ?) !

Je suis le seul à recommander cette info qui apporte un éclairage tellement "nouveau" ? Il me semble pourtant qu'"on" a souvent catalogué Drouet à l'extrême-droite (peut-être l'est-il d'ailleurs, je ne le connais pas :) : l'analyse sociologique d'un tel fait -ces résultats sondagiers- serait éclairante !

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Où habitez-vous pour tenir de tels propos qui fleurent l'immobilier parisien juste avant le passage des poubelles ? Le plus triste avec vous, Lancêtre, ne serait-il pas que vous disiez des bêtises, mais que vous les pensiez vraiment, du fond de votre ghetto cerné par le périphérique ?

à AIR DU PEUPLE : pourquoi tant de mépris pour le "peuple" ?

Qu'il y ait encore des manifestants, malgré toutes les mesures prises, n'est ce pas le signe d'un malaise TRES profond et bien ancré ?

 

Les policiers ne doivent pas tirer sur des gens désarmés sinon c'est un crime, et même du massacre !

C'est prouvé que ce n'est pas un accident tous les éborgnés ... c'est une nouvelle technique de communication de l’Élysée signé Macron !

L'étape suivante, ce sont les escadrons de la mort !

Posez vous la question : pourquoi Macron ne veut pas augmenter le SMIc ? Allez voir du côté des GOPÉ et de l'UE ? Il n'a pas le choix. Il faut en tirer les conséquences au moment de voter aux européennes. C'est à dire de sortir de cette dictature qui ne dit pas son nom

J'avais cliqué "recommander" avant de lire la dernière ligne. Décliqué mais OK avec tout le reste smile

la dernière fois , le fn était 4 points devant la droite pour 57 % d'abstention !!

RESULTATS  2014

Mais vous oubliez un détail... Nous étions en 2014. Dès le lendemain, c'était le PS (à son Pépère, qui était + de10 point derrière le Fhaine) pas la droite, qui gouvernait... Ce sont ceux du PS, qui ont continué leur politique économique antisociale et ont continué leur politique anti migrants si proche de celle de Le Pen !

C'est drôle, ces problèmes de mémoire... Ce n'est pourtant pas si loin, 2014 ? Vous ne vous rappelez pas que JL Mélenchon était député européen ? Rappelez nous donc ce qu'il a fait à Strasbourg (groupe GUE/NGL), pour lutter efficacement contre la politique désastreuse du PS en matière économique, sociale et migratoire en France ?

Ce qui est beaucoup plus intéressant ce sont les groupes européens, où ces chers députés votent... Et ce qu'ils ont votés ! Liste des députés européens de France de la 8e législature

De même que ces futurs GROUPES EUROPÉENS où ils vont se retrouver à voter ensemble...

En 2014, le PS malgré son score minable, se retrouvait devant le FN, dans le groupe le plus important...

En gros, tout cela ne veut RIEN DIRE... C'est une funeste blague !

le-buzz-page-0001-1

Il faut lire aussi, le PS est bien un parti de droite non ?

Mai’s il est deja terminé .... depuis qu’il a basculé dans la violence il s’est coupé de l’opinion publique... aujourd’hui la violence fait peur à toutes les catégories sociales et d’ages ... et surtout le mouvement n’a pas pu ou si extraire les extrêmes ... tous les fachos d’extrême-droite ou d’extremel Gauche ..... cela fait de nombreuses semaines , que la grande majorité des français ne s’intéressent plus à ce mouvement... plus de discussion, plus de gilets jaunes sur les tableaux de bord .... les violences de Décembre et Janvier ont sifflés la fin de la partie... 

Passons sur le mode de calcul hautement folklorique du burlesque "nombre jaune".

Et prenons pour argent comptant ces élucubrations.

42 000 manifestants, dites-vous ?

Dans toute la France ?

Allez, je vous en mets un peu plus, sans supplément de prix: arrondissons à 45 000.

Il y a 45 000 000 d'électeurs inscrits sur les listes électorales...

QUARANTE CINQ MILLIONS !

Vous le voyez,le problème ? 

Comment ces quelques milliers de promeneurs de drapeaux tricolores peuvent-ils prétendre qu'ils représenteraient "le peuple" ?

En mai 1968: treize millions de grèvistes, en grève reconductible, illimitée, qui occupaient leurs lieux de travail...

Voilà ce que serait un mouvement social.

 

Vous parlez de Macron ?

Exactement.

Le débat se focalise sur Le Pen et Macron qui n'intéressent pas 70% de la population. C'est peut être là une cause de l'abstention. Comme en 2017.

En choisissant d'exclure les questions essentielles de sociétés - en pleine période de contestation politique depuis 6 mois ! - les leaders d'opinion et une certaine presse démobilisent délibérément l'électorat populaire au profit de celui des rentiers et des propriétaires.

C'est donc un ersatz de campagnes électorales et de démocratie pour dissuader l'électorat de gauche, l'entretenir dans la fatalité que son vote ne sert à rien alors que c'est justement le contraire qui peut faire changer les choses.

Ce n'est pas de nier les problèmes qui les font disparaître ...

“La réalité c'est ce qui continue d'exister lorsqu'on cesse d'y croire...” ( P.K. Dick )

les gilets jaunes aussi !

Très jolie video où l'on voit les FO proteger les GJ pour éviter qu'ils ne se blessent sur la rembarde ou ne tombent sur la chaussée. 

A voir aussi une frêle brune qui repousse un robocop et ce dernier, dans un grand sang froid, refuse de se transformer en Hulk.

L’abstention récurrente à  de tels niveaux devrait poser une question existentielle au sein de notre société, la démocratie représentative telle que l’impose cette république est-elle viable ?

Comment convaincre une majorité grandissante d’aller voter, alors que de plus en plus de gens sont persuadés avant même le scrutin que la personne pour laquelle ils vont voter et qui sera éventuellement élue ne servira à rien ou pire les trahira tout en encaissant plus de 10 fois leur salaire ? 

Que l’abstention profite à un tel ou à un autre, ceux qui s’abstiennent n’en n’ont cure, considérant tous les candidats comme nuls, nuisibles ou au mieux impuissants, ils sont indifférents et plus simplement n’adhèrent plus au système. Ils ne sont pas concernés et si certains se forcent à aller voter c’est dans l’idée de punir, par exemple en envoyant au parlement européen les pires de ses détracteurs comme on introduit un malware dans un système, pour le détruire de l’interieur.

Il va falloir être très inventif pour ramener les gens aux urnes. Voter « pour » ça ne marche pas, voter « contre » cela revient à voter pour le moins pire, que reste-t-il ? Une soirée électorale devant des médias bien rodés à la gloire du système et d’une prétendue démocratie qui s’incarne en une république en haillons qui se fait violenter et prendre à la hussarde en direct ...

Tout a fait d'accord la dessus. Surtout si on considére le degré de violence instauré par un pouvoir aux abois.

Et La FNSEA c’est des ( gros ) paysans, les gilets jaunes aussi, et ceci explique « la rapidité avec laquelle... » . Les 10 milliards vous allez les payer avec la TVA...Les patrons n’ont pas déboursé un euro.

Les gilets jaunes sont « des (gros) paysans »... Source BFM-TV ?

Des petits. Source Radio cambrousse..

La révolution prolétarienne autour de la machine à café, c'est super, mais... Vous ne prenez jamais l'air ?

C’est crier au loup

c'est bien pour cela qu'il faut aller voter. Contre Macron et contre le FN/RN

Et tout faire pour que les leaders de Gauche à même de proposer un projet de progrès politique et social tant aux municipales qu'aux autres élections  cessent de se regarder le nombril et de se mitrailler en permanence pat tweets interposés : Inique! 

PC, FI, et certains du PS ou des Verts (sûrement pas Jadot qui se prépare à se rapprocher de Macron à n'en pas douter) sont-ils infoutus de se mettre au travail pour l'intérêt général?

Une alliance ce n'est pas "tout le monde avec le doigt sur la couture du pantalon". Cela nécessite et a toujours nécessité des compromis , des débats, des constructions d'un socle commun. On n'est pas au PC Chinois. Si oui, que se vayan...

le lien de l'article ?

https://antipresse.net/wp-content/uploads/2019/05/Drone-071.pdf

Merci !!! Exactement les sources que je cherchais désespérément. Maintenant, va falloir que j'essaie d'extraire l'image de ce PDF... (l'imprimer pour l'agrandir ? Je ne suis pas très douée, mais je vais essayer pour la partager) wink

 ça ne fait quasiment pas partie des innombrables interviews tant à la radio qu'à la télé. Si les chiens de garde des télés en boucle (ou d'autres) ne veulent pas parler de l'Europe et ramener le débat aux anecdotes , c'est aux têtes de listes de recentrer ces débats. On verra demain.

 Non la violence n’est pas la voie ... je suis impliqué dans la vie politique espagnole ... j’ai participé à des manifestations indépendantistes... entre 300.000 et 700.000 personnes ( dans une région concernée de 7 millions de personnes ...c’est déjà autre chose en terme de mobilisation...

Ceci dit, cela n'a toujours pas suffit à faire reculer le pouvoir post-franquiste.

attendez, si vous avez Valls, vous changerez d'avis ! (mais je ne vous le souhaite pas !embarassed)

Excellent.

Signé !

C'est fait !

Je dois être un peu neuneu, mais je n'ai pas trouvé comment signer embarassed

Bonjour LESMEES,

Non vous n'êtes pas neuneu. J'ai mis un peu de temps aussi à trouver :

- Sur Youtube, taper dans ''recherche'' : ''pétition mouvement social Gilets jaunes''.

- Sous la video, il y a le lien sur lequel cliquer.

Bonne signature et bonne soirée. 

JMC.

Merci ! J'ai eu du mal à trouver moi aussi et vos explications m'ont permis d'y parvenir !

pétition "nous accusons :

https://hackmd.iscpif.fr/3IwYk-chRkaHyn8xyU5D0w#

pour ne pas avoir à faire un copié-collé, il suffit de clicker sur le lien:

https://hackmd.iscpif.fr/3IwYk-chRkaHyn8xyU5D0w#

je me tiens à votre disposition pour vous apprendre à le faire, Alicia (et ceux qui me le demanderont), ainsi que pour publier une vidéo 

recommandélaughing

La comparaison avec les manifs paysannes et leur violence est instructive, la tolérance est extrême  tout est permis, mais lorsque les enseignants réclament la formation de l esprit critique et les moyens de cet objectif, mediapart les ignore , curieuse manière de mener le combat pour la liberté de l information, resaisissez vous .... 

*****

Pourtant il semble que parmi les plus prompts à aller voter Lepen certains viennent  de LFI....

Et le droit à l'erreur, Pierre ?

Moi, j'ai voté Macron, et aux deux tours. Je ne connaissais d'ailleurs Plenel et Mediapart que de nom. Je vous ai rejoints depuis pour des raisons personnelles, ayant affaire à un Macron local.

Sur le papier, y avait pas photo.

Les accidents de la démocratie telle qu'elle existe sont nombreux, et celui-ci n'est pas le plus grave.

Cet article a à mon avis pour sujet principal : la démocratie telle qu'elle devrait exister est à inventer.

 

 

Vous oubliez dans votre raisonnement que très peu voulaient  Mélenchon en 2017 et il me semble qu'ils sont encore moins nombreux aujourd'hui.

un petit pack  "rn-lr-lrem" pour une politique antisociale et répressive envers les migrants .... quelle tristesse . 

On vote pour Macron ou pour l'Europe !?!?!?

Belle affiche, bleu et vert c’est un bon choix je trouve.

Ne prenez pas votre cas pour une généralité. Vous êtes l'un des rares ici à vous précipiter pour voter Le Pen.

Pour cette "europe" c'est pareil!

 

Et comme il rit jaune cela vas faire un joli caca d’oie

Merci pour ce commentaire chargé de courage, "d'humilité" et de compréhension.

Vous avez agi, d'abord, avec les éléments dont vous disposiez. Puis face aux réalités, vous avez,  pris un autre chemin et vous avez, en particulier, rejoint les lecteurs de Médiapart. Bienvenue.

Chacun fait avec ses moyens mais, pour mon compte, dès le premier tour, j'avais compris l'entourloupe ( grâce au privilège de l'âge, des expériences passées et du loisir de s'informer...). 

L'article va dans votre sens.

A bientôt.

Tout a fait, mais alors il doit assumer et quitter ses fonctions de président, vu qu'il est devenu candidat.

ce qui démontre  le "culte de la personnalité" à LREM !

d'après cette photo, c'est Macron qui veut être "député européen" ?

non !

ce sont des larbins, sans importance, puisqu'ils feront ce que Macron leur "ordonne" de faire à l'assemblée européenne, et C'EST TOUT !

des députés européens qui représenteront non pas le Peuple Français, mais Macron !

sans Macron, LREM n'a plus de "cerveau" pour penser !

On peut aussi conclure que LFI et LREM  sont également éloignés du RN....

Ha oui d'où vous savez ça?

Si vous lisez le livre de Juan Branco "CREPUSCULE" on comprend mieux en filigrane le pourquoi des invitations à répétition de M. Macron avant la présidentielle et pourquoi les lecteurs et "actionnaires"  de Médiapart pas convaincus du choix de M. Plenel se sont fait maltraiter.

a mettre sa tète  sur les affiches pour la campagne européenne(avec son rire forcé il fait un peu benêt je trouve)

il va se faire caricaturer au marqueur (moustache; mèche ; l œil au beurre noir; etc.)   

 

 

d'ailleurs, en 2 ans, on a CONSTATE plus de mensonges du gouvernement, que pendant toute la durée de cette 5e république ! 

Là c'est n'importe quoi pourvu que ça mousse... Pourquoi pas Nyarlathotep tant que tu y es...

Parce que ça mousse pas

Résultat de recherche d'images pour "nyarlathotep"

Le macronisme a vécu?

Macron a obtenu 24% en Mai 2017.

Aujourd'hui LREM est à 22%, c'est remarquable car on avait enterré Macron en décembre au plus fort de la violence de la vague jaune. 

Si on se rappelle que les européennes sont un genre de mi-mandat où les autres présidents avaient passablement souffert

Hollande 29% et PS Européennes 14% (FN à 25%)
Sarkozy 31% et UMP Européennes 27% (FN à 7%)

Il est bon de se rappeler ces résultats avant de se lancer dans de grandes déclarations sur l'avenir!

 

 

 

Si 8,8% des inscrits c'est minable alors 3,8% des inscrits qui déclarent voter pour LFI c'est quoi?  C'est 2,3 fois plus minable encore?

 

priorité aux "minables 8,8%", parce que sont ces 8,8% qui gouvernent !

LFI n'est pas au pouvoir !

sinon,comparez avec les autres "partis" aussi ! (y a le choix, il y a 34 listes)

quant au RN, il ne grossi pas, en nombre de voix ! c'est l'abstention grandissante qui lui permet de PARAITRE plus important ! (c'est pareil pour LREM) !

Justement LFI n'est pas au pouvoir, alors tous les espoirs des lendemains qui chantent devraient permis, ça devrait booster leur score. Contrairement à ceux qui gouvernent dont la critique est facile.

8.8 % des inscrits pour Macron l'éborgneur... et 100 % des pouvoirs, c'est comme qui dirait un régime bonapartiste (Exécutif Über Alles) qui vire au totalitarisme.

61 ans, ça suffit !

Avant de vous réjouir de la "victoire" de Macron, vous pourriez peut-être attendre dimanche soir, le résultat du vote, plutôt que les sondages ?   ...

  • Nouveau
  • 19/05/2019 20:02
  • Par

Je dirai plutôt: Faisons le pari de la mobilisation populaire contre l'électoralisme borné. C'est presque pareil, mais un peu plus précis. 

C’est un bon résumé, merci.

"Brigitte et Manu qui quand ils veulent prendre l'air sortent sous les huées, les crachats, et ont un horizon tout bleu flic ...."

 Delon, qui semble-t-il  mange avec eux, les aiment beaucoup! 

Vous êtes sous hypnose ? réveillez-vous , changez votre sonotone , allez chez l'opticien "optic2000" ...et surtout avant d'écrire participez aux  manifestations , allez au contact des gens ,sortez de votre confort cela  vous  ramènera sans doute à plus de  clarté ... à moins  que ...

Puisque vous me traitez de Pauvre idiot, argument ultime, je me permets de reprendre votre d'affirmations et vous demandez d'être factuel

...........

Vous écrivez et je réponds

"Du 17 novembre 2018 au 17 mai 2019, un semestre de mouvement des gilets jaunes l’aura amplement démontré :

affirmation de la seule légitimité présidentielle,

Quelle autre légitimité souhaitez vous affirmer? 

diabolisation de l’expression des minorités,

Quelles sont les minorités dont l'expression a été diabolisée ?

refus de toute consultation démocratique (dissolution ou référendum),

La dissolution n'est pas une consultation, les élections legislatives 2017 en sont une et ont été claires

remise en cause du droit de manifester,

Jamais autant de manifestation n'ont eu lieu, en particulier à Paris et souvent simultanément (climat, syndicales, gilets jaunes le même samedi)

répression policière sans frein ni relâche,

Jamais les policiers n'auront été pris si violemment à parti à l'exception des Blacks blocs. Même un boxeur s'est permis de tabasser du policier en direct . Jamais les magasins n'auront été autant dévastés et pillés en particulier sur les Champs Elysées 

confiscation du débat national par l’exécutif,

Jamais on aura autant donné la parole à des gens non représentatifs qui se déclaraient gilets jaunes mais qui n'avaient aucune représentativité reconnue; Ils ont envahi les plateaux télé pendant des mois et les reportages non-stop des manifs du samedi ont confisqué les heures d'antenne.

accumulation de mensonges partisans, propagande grossière sur les réseaux sociaux,

Les fakes news des réseaux sociaux ont surtout été le fait des partisans des gilets jaunes sur Russia Today France ou Facebook

discours empreints de morgue sociale,

Discours et actes de haine sociale de la part des gilets jaunes: blocages aux ronds points et obligation de porter un gilet jaune, il y a eu en fait 10 morts à cause de cette haine, menace de mort du président, violence contre les domiciles des députés...

indulgence pour les puissants et indifférence aux faibles,

17 millards de débloqués pour augmenter les revenus des plus faibles (+100€ pour ceux qui touchent le SMIC, abandon hausse de la CSG pour petites retraites, hausse des aides aux handicapés, augmentation du minimum vieillesse...)

soutien sans faille aux frasques de Benalla et consorts,

Benalla est maintenant dans le processus judiciaire et l'objet de nombreuses mise ne examen. Son procès approche.

caporalisation de la majorité parlementaire,

La majorité parlementaire exécute ce pourquoi elle était élue. Il n'y là rien de bien différent du processus habituel.

mainmise renforcée sur le parquet judiciaire,

Pour l'instant il n'y a pas eu de manquement ou de dérogation sur le fonctionnement du parquet. Le gouvernement a appliqué ses prerogatives.

mépris pour les oppositions politiques,

En terme de mépris, les oppositions politiques ont été en pointe. Un certain Ruffin a même souhaité que Macron finisse comme Kennedy et il lui a dédié un livre où il affirme le haïr au plus haut point.

défiance de la presse libre et indépendante...

Que faits vous du déferlement du Macron bashing à longueur d'antenne de novembre à janvier, où seuls les opposants et les gilets jaunes s'exprimaient et où les éditorialistes critiquant le pouvoir annonçaient de concert la mort du macronisme.

"

Voilà quelques précisions à votre liste d'arguments.

Qui veut noyer son chien, l'accuse de la rage ... honte à Macron !

Que de mépris et de mensonges dans votre réponse.

Mes stupidités semblent "intéresser" plus d'abonnés de Mediapart que vous voulez bien le dire vu le nombre de commentaires que mon post a suscité. Bien sûr ils sont tous négatifs mais s'ils ont pris la peine de répondre c'est que comme vous ils se sont sentis touchés (mais pas coulés certes).

Quant à votre argumentaire sur les représentants du peuple vous oubliez que le citoyen choisit son représentant en fonction du programme ou du projet qu'il propose, citez moi ceux qui ont été élu sur le simple fait qu'il représente leur circonscription ? 

Quant à la notion de "représenter le Peuple" je ne vois pas bien ce que vous voulez dire. Les députés actuels de tous les partis sont tous issus du Peuple français et peuvent à juste titre se nommer représentant du Peuple .

Pourquoi petite ?

 

c'est s'la, oui laughing

vous voyez des mensonges partout (sauf les vôtres) ! complotisme ?laughing

Oui, complotisme... Mensonges et calomnies... Et mépris de classe... Et quand le mépris de classe descend à l'office, il se mue en haine.

Mélenchon qui savait que ses électeurs feraient ce qu'ils avaient envie, puisque "Insoumis" !laughing (Synonymes d'insoumis : indépendantindisciplinéindociledésobéissantréfractairerebelle)

  • Nouveau
  • 19/05/2019 20:18
  • Par

Encore un peu de patience, votons dans ce simulacre de démocratie pour ne pas faire le jeu de la REM et du RN... mais certains devraient avoir la décence de ne pas appeler à un vote « fédérateur » de gauche pour une paroisse plutôt qu’une autre après avoir contribué collectivement au fiasco de la division et de l´émiettage.

Lorsque le rideau sera tombé sur cette comédie électoraliste, il faudra porter le gilet jaune au sein des organisations de gauche qui nous ont offert le triste spectacle de l'irresponsabilité et de la division.

Dans toutes les organisations de gauche, les petits chefs et les apprentis-sorciers mitterandolâtres devront rendre des comptes au sujet de leurs martingales douteuses. Oui les « gens », les militantes et les militants, les citoyens et les citoyennes se sont rencontrés, ils se sont parlés, ils ont partagé et lutté ensemble. La servitude volontaire envers les divers politburos et autres élites de l’avant-garde autoproclamée a aussi ses limites. Rien ne sera comme avant là non plus. Tout reste à faire.

Ben voyons, étripons nous, et laissons le champ libre à LREM et FN, voilà qui est constructif.

Lisez peut-être le commentaire avant de vous exprimer à moins que votre religion l’interdise. 

Alain Supiot est une excellente lecture. Lisez aussi La gouvernance par les nombres.

  • Nouveau
  • 19/05/2019 20:23
  • Par

Comme d'habitude ,pas un mot sur l'économie dans le papier , cela n'intéresse pas Plenel. Il faudrait lui dire que le chômage est en baisse et que les indicateurs économiques sont plutôt bons. Mais il préfère vaticiner abstraitement sur la politique.

Pourtant une réalité qui vous échappe peut-être ?

 © LeParisien © LeParisien

 

Youpi, tout va bien alors...merci Meta

Mais c'est du bidon! 

C'est ce qui s'appelle "un sondage qui tombe à point nommé", CQFD pour les gogos...

+  +  +  + 

Surtout qu'en réalité nous sommes à plus de 6 millions de chômeurs toutes catégories, ce qui fait 23% de la population active.

Ohlala JLMFI que d'arguments convaincants!

C'est du même genre que "Je ne suis pas homophobe, je connais beaucoup d'amis homos"

Plus sérieusement la baisse du chômage est documentée par toutes les différentes mesures statistiques  et pas uniquement Pôle Emploi , l'INSEE et le BIT constatent la même tendance.

la baisse du chômage de catégorie A est bien documentée et bien diffusée .  la hausse du chômage toutes catégories confondues est bien documentée aussi mais absolument pas diffusée correctement .

chiffres du chomage, calculés par Castagneur ?laughing (qui est devenu le spécialiste du comptage, depuis 27 semaines !)

bonjour

je sais que ce n est pas facile de passer le temps pour les personnes âgées 

ma grand mère est dans le même cas constamment devant son écran et son journal  

sachez que l on vous raconte des bobards

ne vous fiez  pas a l information televisee 

wink

@META

je pense qu'on peut faire disparaître le chomage !

il suffit de supprimer la catégorie A !embarassed

  • Nouveau
  • 19/05/2019 20:43
  • Par

GJ nous luttons .... tous ensemble contre Macron.... mais pas contre les patrons.

Ça dépend quels patrons

Vous n'avez pas remarqué que Macron et patrons, ça rime?

Et que L'ALEXANDRIN le plus riche, est :

" Monsieur le président directeur général."

Tiens Mélenchon et patron ça rime aussi ... et alors?

Républicain22 le 20/05/2019  :

"Tiens Mélenchon et patron ça rime aussi ... et alors?"

D'abord tant que quelqu'un n'a pas grogné avec vous, "on" ne l'interpelle pas par : "tiens", mais par "tenez", qui rime déjà plus classiquement, avec "bien élevé"( mis à part le nombre de pieds.) Qu'en pensez-tu  ?

Sinon :

Mac ron ... pat rons ( j'ai écrit patrons).  Ca c'est de la rime riche! Pour actionnaires!

Mel en chon...  pat ron  C'est de la rime pour le pauvre. L'artisan!  Reconnaissez-tu le.

mélenchon patron , c'est une rime pauvre , pour les pauvres .
macron patron , c'est une rime riche , pour les riches .

Vous êtes un peu susceptible Monsieur Eponyme.

Je me garderai bien de vous tutoyer, j'ai utilisé Tiens comme une interjection et non comme une interpellation, comme on peut dire "Tiens, c'est encore vous" et non "Tenez , c'est encore vous"

Républicain22 le 20/05/2019 12:13:

"Tiens comme une interjection et non comme une interpellation, comme on peut dire "Tiens, c'est encore vous" et non "Tenez , c'est encore vous"Vous êtes un peu susceptible Monsieur Eponyme."

L'ironie! vous connaissez? Mais vous me questionnez,  et je vous réponds :

Qui y'a-t-il dans Mélenchon, qui soit comparable avec Macron seul concerné par l'article et dont, sans rime pourrie, seul le nom rime décemment avec patron?

Non, je ne suis pas un peu "susceptible" je suis totalement "Eponyme"(*). Ce qui implique que  j'assume absolument ce que j'écris pour respecter ceux que cela concerne et l'unique pseudo que j'ai choisi. Ce qui est la moindre des choses pour que restent indissociables l'homme que je suis et ce qu'il dit en essayant de ne parler, qu'après réflexions, de ce qu'il sait et pense, et donc lui correspond à l'instant.

Libertaire, donc sans dieux ni maîtres, je suis jalousement LIBRE. Ce qui pour moi implique que les autres, tous les autres, puissent l'être personnellement. Pourvu qu'ils ne fassent pas semblant de l'être pour imposer n'importe quoi qui provient de n'importe qui et nuit aux faibles aux exploités. 

Je le répète, je suis intellectuellement libre, indépendant. Ce qui ne signifie ni égoïste ni isolé. Je suis toujours solidaire de ceux d'où je viens, reste et resterai. Entre les exploiteurs et les exploités je n'hésite jamais, je préfère toujours un programme, non éprouvé mais planifié, pensé, calculé... si cela sert, même provisoirement, même pas totalement à mon goût, à soulager et à re donner l'espoir à tous les miens : Les éternels exploités.

Je suis pour les petits, pour les exploités, les méprisés, les plus nombreux, dont  mes enfants, mes descendants qui n'ont pas demandé à vivre - surtout pour la première fois moins bien que leurs parents..-, ce qui est le cas pour tous les enfants du monde. Mes anciens, ont toujours résisté, lls se sont toujours battus; ils ont été battus, tués, mais jamais ils n'ont pas pris les armes à leur portée pour avancer. Pour faire reculer les ennemis: les exploiteurs, les prédateurs, les fous addicts au fric.

 

 

 

(*) qui donne son nom a quelqu'un ou a quelque chose

"entouré de sbires prêts à tout" et bons à rien !laughing

4.773.000 et quelques nécessaires.. Donc près de 4,8 millions...

 La plateforme ne sera accessible que sur internet... On ne sait pas encore si l'adresse IP des votants devra être authentifiée. Des accès publics en mairie?  

 

Oui, je m'y emploie depuis un moment.

De plus en plus pathétique LFI!

C'est la panique sur le résultat probable des Européennes.

J'ai même reçu un appel téléphonique de JL Mélenchon pour qui me supplie de voter LFI. Dommage que je pouvais seulement l'écouter, j'aurai tant aimé lui répondre!

Et notre cher JLMFI qui après nous avoir promis un référendum anti-Macron se rabat  sur le RIP de la privatisation d'ADP pour mettre une "raclée à Macron". On a revue les objectif à la baisse chez les zimsoumis! 

Après le 3ème tour social raté, de marées populaires indigentes, de convergence des luttes manquées, de récupération des gilets jaunes défaillante et la promesse d' Européennes poussives va-t-on assister a un nouveau crash à l'atterrissage sur les aéroports? Les paris sont ouverts.

 

"Dommage que je pouvais seulement l'écouter, j'aurai tant aimé lui répondre"

achetez un autre téléphone (même pas cher) qui a un "écouteur" ET un micro !

où, supporteur de Macron, vous êtes déjà revenu au 19e siècle ?

Ne faites pas semblant de ne pas comprendre , le gourou JLM a lancé un racolage téléphonique pour faire entendre ses arguments. Ce n'est pas interactif c'est un mailing téléphonique.

moi, FI, je ne l'ai pas reçu !

fake-news ?

de nos jours, sans "sources", ça ne vaut rien !

  • Nouveau
  • 19/05/2019 21:26
  • Par

Cher Edwy Plenel, 

Si vous n'avez pas entendu Macron sur les prisonniers basques alors écoutez le (à Biarritz, Vendredi soir). 

Il ose prétendre que le "processus de réconciliation" est une réussite ... Un petit reportage à Gradignan auprès des personnels et des détenus basques serait intéressant... édifiant... de la valeur de la parole présidentielle avec un tout petit p.

Il est maintenant notoire que Macron n'a aucune parole. Voyez Endeweld, il raconte par le menu la liste des trahisons de ce type

2 heures, mais ça vaut le coup ! parce des "trahisons", Macron en a abusé !

LA FACE CACHÉE DU SYSTÈME MACRON - MARC ENDEWELD © Le Média

C'est terrifiant, mais c'est tout à fait plausible: attention !!!! A écouter jusqu'au bout ! 

https://www.youtube.com/watch?v=dG79I2qcaL0&feature=share&fbclid=IwAR2Pl7Cs-BN892H0Mq5zuqKizD2O8UEISW3b0d6iFGxnNY7IXuTqiD3dA7I

Vous n'avez pas honte.... Quel naufrage intellectuel...

pas de source, pas de lien, pas de date, pas de lieu, rien qui puisse rendre ce discours crédible !

désolé.

Qu'est-ce que ce jugement de valeur ?!

Si vous êtes membre du CSA, faites votre travail !!!

 

Georgia SwitchnewsTV

Ajoutée le 19 mai 2019

 ABONNÉ 15 K

 https://amp.businessinsider.com/angel...  https://www.theguardian.com/world/201...

 Merci de votre demande de précision, et c'est normal.... Je n'ai rien de plus .... Cette femme a été gendarme, puis avocate..... Elle vient de s'exiler en Angleterre parce qu'harcelée par la police.....  Je ne dis pas que cette vidéo est parole d'évangile, mais je cherche à comprendre pour quoi tant de violences policières, d'arrestations abusives, contrôles d'identité, nasses  dans un silence effarant .... J'y ai simplement trouvé des liens en écoutant jusqu'à la fin.... l'ambition démesurée de ce président  et son aptitude à faire taire toute opposition, par le mépris et la violence, révèle un dessein plus vaste .... J'espère de tout coeur que ce soit une fake, simplement, elle donne un éclairage particulier et si nous pouvions en discuter, faire des recherches .... Le traité d'Aix m'avait fortement interpellée et j'avais fait quelques commentaires bien ciblés sur MDPT à l'époque .... Une armée européenne, un service militaire, des tenues innombrables de robocops, armes, outils de surveillance en tous genres (financés comment ?) .... Tout cela dans quel but ? Refaire un quinquennat ????!!!!

 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Quel jeu jouez vous avec cette Georgia Pouliquen qui écrit sur le site de Soral? dites quel est votre but?

Game of thrones vient de finir aussi !cry

  • Nouveau
  • 19/05/2019 22:49
  • Par

Oui, oui, mais vous étiez le premier à appeler à voter pour Emmanuel Macron en 2017, alors que beaucoup, ici et autour de vous, avaient mieux cerné le personnage, son projet, et surtout le total contresens que représentait son élection face à la montée de la colère et de ses futures manifestations électorales.

Et, pire, vous appellerez très probablement à voter de nouveau pour lui en 2022 ...

Face à la crise , la Russie et la Chine risquent de se replier sur elles-mêmes et elles le peuvent , et l'Europe en tant qu'Europe également . Ça peut être source de conflit .

Les USA , c'est le bordel !

La bourgeoisie se protège face à la crise , et très violemment .

Macron n'est qu'un instrument au service de la grande finance , de la grande bourgeoisie ...

Nos politiques ne sont vraiment pas à la hauteur .

C'est triste , pitoyable ! Plus personne n'est dupe !

Quand nous aurons Le Pen , et ça risque de nous arriver bientôt , la violence sociétale sera terrible .

Le guerre civile n'arrive pas qu'aux autres ...

Le guerre civile n'arrive pas qu'aux autres ...  Vous semblez en frétiller d'aise.  Quand les fachos arriveront, ce sera le grand soir.  Révisez votre histoire. Les fachos n'amènent que la guerre et la mort, et puis après Staline pour se rafraîchir.

"les fachos" SONT déjà au pouvoir !

Si c'est ainsi que vous interprétez mon propos ! C'est votre droit ! Je pense connaître l'histoire , qui ne m'appartient pas , aussi bien que ...

Fachos ? Nous en avons un en ce moment . Et je classais Staline dans les fachos , pour ma part !

L'histoire ne sert pas à prévoir , mais à mieux voir !

 

Macron=facho ? Vous délirez grave. Vous rêvez de Le Pen, en fuhreresse pour pouvoir lutter contre. Vous n'auriez que la guerre et la mort. Votre politique du pire, qui n'est pas pire parce que le pire serait déjà là est une folie furieuse et méchante.

Vos supputations n'intéressent que vous ! Votre pensée n'est pas de finesse ! Ce n'est pas "ma" politique , je ne donne aucune suggestion de ce qu'il serait bon de faire ou non . Macron est une bulle , un irresponsable politique et hélas il nous mène vers Le Pen .

Sarko en pire !

Je n'ai pas la solution , il faudra que les citoyens la trouvent ensemble ...

Et comme Macron porte Le Pen ainsi que l'eau le pois(s)on, qui aura favorisé le premier aura amené le second, indiquant l'Erreur comme étant la Raison, stigmatisant ceux qui voyaient s'enchaîner les maillons, la cause avec l'effet, empêcheurs de s'aveugler en rond, autant de gêneurs du Grand Déni mouton. 

"mais pour défendre la démocratie comme espace de libre contestation"

"Dans un cas, on peut encore lutter, organiser des mobilisations, construire un rapport de force, voire faire reculer le pouvoir. Dans l’autre, c’est ce droit de contester et de résister qui sera remis en cause, avec tous les moyens de coercition de l’État et de sa police.

 

là, on ne sait plus, parce que "la libre expression", "lutter", "organiser des mobilisations", "construire un rapport de force", "faire reculer le pouvoir", avec Macron ça a disparu !

par contre, le FN c'était : "c’est ce droit de contester et de résister qui sera remis en cause, avec tous les moyens de coercition de l’État et de sa police"

?

je me demande, c'est le FN qui a gagné les élections de 2017 ? ou j'ai raté un épisode ?

pour éviter Le Pen, on a élu le FN ?

Sur l'abstention, n'oublions pas la loi des grands nombres.

Comme pour les sondages, il n'est pas nécessaire de sonder toutes la cohorte mais juste une fraction suffisamment importante pour être représentative.

Pour les sondages, le chiffre est en général de 1000 personnes pour les 65 millions de Français.

Les sondages reflètent assez bien la proportion réelle de partage des opinions car une grande partie des français lisent les sondages et sont au courant des différentes proportions. Et cela leur convient, ils ne ressente donc pas le besoin de s'exprimer directement car d'autres le font à leur place.

Ormis les réfractaires au vote qui pensent qu'il ne faut pas rentrer dans le jeu, je pense que beaucoup de gens se satisfont de la répartition des voies et se disent que ce n'est pas la peine de se déplacer car d'autres le font pour moi.

C'est un peu  une subsidiarité de second ordre qui s'exprime du fait que notre société nous a habitué (un peu trop à mon gout) à déléguer notre pouvoir à d'autres.(Le principe de subsidiarité est une maxime politique et sociale selon laquelle la responsabilité d'une action publique, lorsqu'elle est nécessaire, revient à l'entité compétente la plus proche de ceux qui sont directement concernés par cette action.).

Ne nous réjouissons donc pas que le nombre de votant ne représente rien, il est un reflet bien réel à mon avis de la population et les politiques le savent parfaitement. Ils peuvent  donc s'appuyer sur une fraction de votant sachant que le sentiment du plus grand nombre est conforme. La part de vote blanc quant à elle représente sans doute la fraction de citoyens qui dit "non" à tous.

Je pense que les abstentionnistes se satisfont du mix des différentes opinions. Nous sommes divers et comme nous avons des identités multiples, nous pouvons pour certains adhérer à des positions opposées car chaque groupe idéologique est plus ou moins représenté dans l'esprit de chacun. Seuls les militants et les convaincus se déplacent mais représentent au fond la grande majorité.

IL n'est pas étonnant d'ailleurs que les écologistes qui portent pourtant le seul discours permettant de nous sauver fassent un si petit score. Car dans cette histoire de changement climatique, l'ennemi c'est nous et c'est dans la nature humaine que de ne pas vouloir trop se contraindre. Voter écolo c'est se remettre profondément en question individuellement et ça clairement nous n'y sommes pas prêt en France du moins et plus encore dans d'autres contrées (USA pour les principaux..j'ai plus d'espoir coté chinois élevé au confucianisme ). Vous n'avez qu'à vous demander, à vous qui lisez ces lignes, ce que vous êtes prêts à perdre pour sauver l'humanité ? et sinon regarder autour de vous qui est prêt à le faire et avec le niveau de contrainte qu'exige la transition nécessaire.

Les GJ étaient d'ailleurs au départ bien loin des préoccupations écologistes et ils y sont venus sans doute grâce à la concertation des ronds points mais n'ont pas franchi le pas de reprendre les revendications des marcheurs pour le climat.

Mais le hasard existe aussi dans la loi des grands nombres et gageons que le jour du vote sera peut être inspirant pour certains en nombre suffisant qui prendront conscience de l'enjeu à venir.

Colibr'Indi

"les écologistes qui portent pourtant le seul discours permettant de nous sauver fassent un si petit score"

D'accord sur presque toute votre analyse, sauf après cette phrase.

Euh,les écolos (vous parlez d'eelv ?) sont certes ceux qui sont ou auraient dû être conscients des catastrophes annoncées depuis plus longtemps que d'autres mais sur 33 listes plusieurs dont la FI qui depuis un moment fait figurer le climat et l'environnement dans son programme... se sentent investis d'une mission écolo...  Nouvelle Donne. Urgence Ecologie... chez les ex verts aussi y'a scission.

Et quand on voit ce que sont devenu les écolos d'eelv et ce qu'ils ont fait (ou font pour le mou de rugy) au pouvoir, on peut se poser la question de l'utilité d'être sous la bannière écolo sauf à assurer des sièges, des postes.

Sur la liste LREM, seul Pascal Durand s'est dit prêt à voter contre la possibilité pour les multinationales de poursuivre les états... pour Canfin, c'est normal..

Jadot s'est engagé à lutter contre mais serait il différent ? On peut être écolo dans son quotidien et faire son possible pour améliorer les choses sans pour autant voter sur une liste du même nom.

Merci de votre commentaire

Je parle de tous les écologistes  en général et pas seulement Eelv. Je veux surtout dire ici que les citoyens dans leur grande majorité ne souhaitent pas vraiment envoyer dans les arcades décisionnaires des gens qui pourraient mettre en oeuvre des mesures qui vont les contraindre.

"C'est bien d'être écolos, mais moi vous savez, moi je ne pollue pas tant que ça, il y en a d'autres avant moi qui devraient changer et là alors je changerai...."

Vous voyez de qui je parle ?

Cdlt

Si les "ecolos" qu'on enverrait avaient pour première mesure l'augmentation du gazole alors effectivement ce serait des écolos sauce de Rugy, Macron etc.

 

Des mesures immédiatement beaucoup plus rentables seraient par exemple :

- aucun organisme de restauration collective ne pourra s'approvisionner à plus de xkm

- toutes cantines scolaires au bio localement sourcé (cf ci dessus) d'ici 2 ans max

- suppression sous un an des bouteilles de liquides en plastique , remplacement par une consigne en verre métal ou autre

etc...

Après pour le gazole on verra...(rappel, le plastique vient aussi du pétrole)

 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Monsieur Plénel,

Voici un beau texte tout habité d’une saine exaspération que je partage mais qui semble, au delà de l’hommage rendu aux gilets jaunes, planer au dessus du monde dans une neutralité feinte qui vous pousse, avec cet air bougon que nous vous connaissons, à tenir Larem et les Insoumis enfermés dans une formule on ne peut plus lapidaire, autant dire dans le même sac, et qui dénote dans son regard rétréci des incohérences de pré-ado narcissique et gnan-gnan.

Olivier Foucher.

Macron confirme maintenant ce qui se dessinait depuis des mois. Il est un danger mortel pour nos valeurs républicaines, liberté, égalité, fraternité et laïcité qui sont pourtant ancrées dans nos lois et surtout dans notre constitution. Article 1 : « La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est décentralisée. La loi favorise l'égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives, ainsi qu'aux responsabilités professionnelles et sociales. »

Depuis deux ans, tous ses discours, toutes ses remarques humiliantes pour de nombreuses catégories de la population, généralement les plus faibles, sans-abris, réfugiés, gilets jaunes, ouvriers et ouvrières, toutes les lois inhumaines votées par ses valets obéissants, tout cela montre son arrogance, son incompétence et surtout sa volonté de détruire la République pour instaurer une monarchie inégalitaire (vive les têtes de cordée) qui ne dit pas son nom.   

voilà ce qui nous attendait si M. Le Pen avait été élue en 2017 !

"c’est ce droit de contester et de résister qui sera remis en cause, avec tous les moyens de coercition de l’État et de sa police" (voir plus haut, déclaration du 1er Mai 2017, de M. Plenel)

heureusement, elle n'a pas été élue !cry

 

La différence entre une démocratie et une dictature, c’est qu’en démocratie tu votes avant d’obéir aux ordres, dans une dictature, tu perds pas ton temps à voter.

Charles Bukowski

Le Méprisant de la République entend faire passer en force son programme contre une majorité de citoyens, qui n'en veulent pas. On va où ? 

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
  • Nouveau
  • 20/05/2019 08:19
  • Par

" à la manière des émigrés de l’Ancien Régime, commente l’auteur de L’Archipel français, « de nombreux membres des catégories les plus favorisées éprouvent aujourd’hui davantage d’affinités avec les “privilégiés” issus des pays voisins qu’avec leurs concitoyens plus modestes »."

Évolution caractéristique du déploiement prédateur appelé mondialisation ultralibérale.

. Nobles ou bourgeois des différents pays ont toujours tissés de liens de soutiens entre eux.L'internationale des privilégiés a toujours existé. Disons qu'aujourd'hui cela se voit davantage grâce au développement de l'information et de la communication.

En effet cela se voit davantage grâce au développement de l'information et de la communication, ce qui n’exclut pas toutefois que ce même développement… contemporain n'accentue ce tissage de lien de soutiens entre eux y compris du fait de son importance dans l’effectivité de la dérégulation des flux financiers notamment par voie électronique.  

Edwy Plenel se rêve en chantre des Tout Sauf Macron. Il continue à surfer sur cette vague, continue à préférer le RN à LREM. Il ferme les yeux sur le péril, preferant prétendre que c'est sa tête de turc qui l'a fait naître, quand il vient maintenant de 30 ans, fruit de la cécité collective des français qui préfèrent fermer les yeux et se laisser mener.

La république se meurt certes de l'air facho des temps, mais aussi de l'intérieur même de ses mécanismes. République gérée par la caste éclairée des «serviteurs de l'État», elle attend encore tout d'eux, du pain, des jeux, et même des idées. Quand ils n'y parviennent pas, le peuple dit encore, et montent sur les ronds points.

Et Edwy Plenel fustigent les riches, et leur chef Macrin, le banquier de chez Rothschild. Ce sont eux qui empêchent le pain et les jeux, et le supplément d'âme de gauche ah ça ira, ça ira.

Plutôt Le Pen que le banquier, on verra bien après....

Pitoyable.

faut les protéger, car c'est une espèce en voie de disparition ! (comme les dinosaures, comme les PS, etc...)

Ils sont plus nombreux que les pseudo bolchévistes qui ne rêvent que du RN pour se ressourcer et avoir un début d’idée neuve.

Ah oui! C'est dommage de ne pas rester dans l'entre-soi des Mélenchonistes, qui ressassent leur refrain anti -Macron. Va falloir être obligé d'argumenter un tant soit peu pour les contrer et là on s'aperçoit que la litanie habituelle de des slogans Macon bashing n'est pas toujours suffisante. Alors on invective, on insulte ou on les traitent avec dérision: ils sont stupides, idiots, une espèce en voie de disparition.... c'est vrai que lorsqu'on voit la montée inexorable de LFI à 9,5% dans les sondages les macronistes tremblent ....

les Macronistes tremblent devant les Gilets Jaunes !!! (qui ne veulent pas être récupérés, mais qui revendiquent ce qu'on demande dans l'AEC)

et les GJ, ça n'est qu'un début !laughing

Qui sait, on trouvera peut-être d’autres idées. Souvenez-vous, Juillet 1789, premier rendez-vous en aller simple à la lanterne pour Jacques Necker, le Contrôleur général des finances du Macron de l’époque. laughing

Le mépris actuel affiché par les hommes du Président, les humiliations subies par les plus faibles et les plus pauvres, la misère devenue normalité économique, les sans-abris morts de la rue, les coups, les gazages et les graves blessures de guerre encaissés par ceux qui osent se lever contre la tyrannie mondialisée, tout cela ne s’oubliera jamais.

Ça ira, ça ira ... wink

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Faut sortir prendre l'air ailleurs que dans les manifs du samedi!

Les gilets jaunes ce qu'ils voulaient c'est profiter plus de système de consommation : diesel moins cher, rouler à 90 km/h, récupérer du fric chez les "riches" ça n'a pas grand chose à voir avec l'AEC dont ils ignoraient totalement l'existence.

En gros ils voulaient pouvoir devenir des Macronistes, et ceux qui restent  parlent du RIC qui leur est soufflé par LFI et le RN aussi bien. 

Plus personnes ne tremble devant les GJ.

Necker était plutôt intelligent et lucide. C'est  parce qu'il disait la vérité au sujet du train de l'état qu'il a été blackboulé, car à l'époque il y avait bien sûr ce que l'on peut appeler les ancêtres de nos capitalistes, et beaucoup de faisans. Si le Roi l'avait écouté, au lieu d'écouter la coterie qui gravitait autour de Marie-Antoinette, il n'y aurait pas eu cette boucherie. Les bouchers de la terreur l'ont envoyé à l'échafaud alors qu'il s'était opposé à la gabegie et au scandale. Comme de nombreuses autres personnes.

Par ailleurs, comment peut-on prendre la Révolution Française comme référence, alors qu'elle a précisément accouché du monde que nous connaissons ?

Pour finir, pensées émues pour toutes les victimes innocentes (en vrai, c'est un pléonasme) de la terreur, des guerres napoléoniennes, etc.

Après cette boucherie, c'est germinal et l'assommoir qui commence.

Quoi de plus normal que ceux qui voulaient jouer à la Révolution en décembre aient provoqué une réponse du pouvoir en place. La violence appelle la violence, et je trouve que le pouvoir a été bien timide dans sa riposte car il a maintenu le droit de manifester alors que certains appelaient à l'insurrection.

En relisant les déclarations de certains politiques de droite , vous constaterez qu'ils demandaient la mise en place de l'état d'urgence et l'interdiction de toute manifestation.

Quand vous dites que "tout cela ne s'oubliera jamais", vous aussi n'oubliez pas les violences commises par le GJ et leur intolérance, elles aussi ne seront pas oubliées!

 

Vous auriez fait un très bon ministre de l'intérieur sous Vichy .

Vous êtes totalement à côté de la plaque, je ne suis pas Mélenchoniste cher Républicain ( 22 vlà les flics !)!

Alors vous êtes peut-être un des derniers des Mohicans du PS ou un des irréductibles gauchistes qui se complait dans les causeries sur Médiapert, sinon je ne vois pas. Mais cela ne change rien à mes remarques.

Quittez les causeries gauchistes de Médiapart et allez sévir au Figaro !

"ça n'a pas grand chose à voir avec l'AEC dont ils ignoraient totalement l'existence"

je n'ai pas écrit ça !

je constate que la majeure partie de leurs revendications, et c'est un hasard, sont dans l'AEC !(que j'ai lu, moi !laughing)

après, vous pouvez continuer à vous servir des "éléments de langages"(EDL) fournis  par LREM, pour répondre à toutes les questions !

moi, je continuerai à penser tout seullaughing

sauf que si c'est Castagneur qui compte les bulletins de vote, on connait le résultat !

MERCI à vous , Monsieur Plenel! En effet...

L'économie ne peut absolument pas servir de programme politique "unique" , car le mot du général De Gaulle a été complètement oublié par B. Le Maire et la clique gouvernementale :

" TOUT PROGRÈS ÉCONOMIQUE N'EST PAS UN VRAI PROGRÈS S'IL N' ENGENDRE PAS UN VRAI PROGRÈS SOCIAL" ...!!!

Il est souvent trop aisé pour un pouvoir qui a mis l'humanisme à la poubelle (ou dans sa poche?)  d'oublier l'essentiel d'un programme politique et économique, à savoir l'humanitude, terme employé par Albert Jacquard pour  évoque la dimension importante des valeurs humaines dans la société :

" À partir du moment où l'on estime qu'il n'y a pas de hiérarchie entre les hommes, on ne peut accepter que les conditions de vie de certains soient misérables."

. (Guy , humble chercheur & jardinier  et poète amateur de l'Ouest, auteur d'un ouvrage qui sera publié aux éditions "Société des Écrivains" : "Les valeurs humaines peuvent-elles sauver le Monde"?)

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

"Enfermé dans sa solitude, ce pouvoir est ainsi devenu une digue immensément fragile face à la montée de l’extrême droite qu’il avait reçu mandat d’endiguer."

Grosse erreur de croire que l'élection de Macron irait endiguer le RN. Beaucoup on refuser se choix funeste entre deux extrêmes, libéral ou fasciste, et qui conduirait inéluctablement à cette dernière.

Macron est là pour faire le sale boulot, casser le code du travail, ce qui reste des services publics, soumettre le budget au desiderata européen. Une politique nécessairement impopulaire qui comme Hollande le conduira à l'échec électoral. Ouvrant ici une voie royale au RN qui aura beau jeux de faire semblant de revenir sur la marge de quelques mesures impopulaire, tout en se moulant dans les politiques européenne. Mais une fois arrivée au pouvoir, ils pourront gérer en bon père de famille, s'en en être politiquement responsable, la France libérale voulu par le capital, dont Macron c'est fait l'entrepreneur, .

Macron est un marche pied pour Le Pen, son élection était un piège. Ceux qui ne font pas de la politique le nez sur le rétroviseur braqué sur le faschisme des années 30, mais regarde la société actuelle pour en comprendre le devenir, s'inquiète de la toute puissante du capitalisme.

Il est toujours bon de rappeler cette citation de C Castoriadis de 1979, dans "L'industrie du vide"

"Ce dont nous sommes responsables, c’est de la présence effective de cette vérité dans et pour la société où nous vivons. Et c’est elle que ruinent aussi bien le totalitarisme que l’imposture publicitaire. Ne pas se dresser contre l’imposture, ne pas la dénoncer, c’est se rendre coresponsable de son éventuelle victoire. Plus insidieuse, l’imposture publicitaire n’est pas, à la longue, moins dangereuse que l’imposture totalitaire. Par des moyens différents, l’une et l’autre détruisent l’existence d’un espace public de pensée, de confrontation, de critique réciproque. La distance entre les deux, du reste, n’est pas si grande, et les procédés utilisés sont souvent les mêmes."

ce mercredi en live sur MdP tous les vrais ténors de la vraie gauche, avec quelques censeurs débusquant toute langue de bois, avec quelques animateurs pugnaces afin que les différents s'aplanissent; je rêve !

Du Edwy Plenel Grand crû !

Source : IFOP 17/05

Merci encore, Edwy. Je vais me permettre de résumer:

Définition 1 - La Démocratie est fondée sur une norme commune de Dignité, de Solidarité, reconnue, partagée, opératoire, opérante, fonctionnelle,

Définition 2 - chaque Citoyen y a but le Bien commun,

Définition 3 - la Communauté Citoyenne vient en aide à celui, Être Humain, qui exprime une demande justifiée, qu'elle concerne ses conditions de Vie ou de Travail.

C'est une définition concrète et qui peut être observée. Si une société ne fonctionne pas de cette façon, c'est encore une fois observable, constatable par tous, c'est une chose, quelque chose, qu'il faut respecter dans le sens où il faut la reconnaître comme réelle, mais pas une Communauté Citoyenne. Une espèce a parfaitement le droit de vivre sur le pillage, le crime, la destruction, l'écocide, l'injustice, la stupidité, mais ce n'est pas une Communauté Humaine. Faut être clair nom d'un chien !

Une société qui refuse d'écouter les demandes, ici des Gilets jaunes, n'est pas Citoyenne et ne peut donc porter le nom de "Démocratie" ni de "République". Une "société" qui pille, gaspille, "consomme" etc, une société "bourgeoise" ou capitaliste ne peuvent être qualifiée de Citoyenne, d'Humaine.

Donc la lepeno-wauquiezo-fillono-etc-macronie, celle du gros beauf umpsfnlrem, n'est pas un groupe Humain.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Éthique_(Spinoza)

C'est difficile de qualifier le régime que nous subissons

  • Encyclopædia Universalis : « La dictature est un régime politique autoritaire, établi et maintenu par la violence, à caractère exceptionnel et illégitime. Elle surgit dans des crises sociales très graves, où elle sert soit à précipiter l'évolution en cours (dictatures révolutionnaires), soit à l'empêcher ou à la freiner (dictatures conservatrices). Il s'agit en général d'un régime très personnel ; mais l'armée ou le parti unique peuvent servir de base à des dictatures institutionnelles. »

le régime autoritaire, on l'a

maintenu par la violence, c'est coché

surgit dans des crises sociales très graves, on y est

le régime très personnel....on y est ?

le parti unique, c'est tout comme...

régime exceptionnel ou illégitime ??

 

Et mass médias aux ordres du régime, "service public" en tête de gondole du mensonge permanent...

Inter infox salpetrière © bartlebus

France Inter : l’impossible mea culpa sur la Pitié-Salpêtrière

On n'oublie rien, on pardonne rien.

Et tu n’écoutes pas « France Info » on dirait... en particulier leur émission quotidienne phare « Les informés » ( 20h-22h) ... 

c’est devenu une honte absolue. Leurs « invités » parmi lesquels il y avait encore il y a quelques mois et de temps en temps, une ou deux voix de gauche égarées, sont maintenant un chœur misérable de faire -valoir ( enfin.. tellement nazes..)  macronistes : on se croirait dans une radio de pays occupé...

Oui, je sais... Le podcast de l'émission du 1er mai (ici) est édifiant !

  • Nouveau
  • 20/05/2019 14:54
  • Par

Rien ne peut-être comme avant après que les victimes, les méprisés et les désespérés se soient rencontrés , qu’ils aient partagé, qu’ils se soient organisés dans une solidarité collective retrouvée, qu’ils aient lutté ensemble et qu’ils aient été réprimés sauvagement. La servitude volontaire, c’est terminé.

La minorité au pouvoir ne s’y est pas trompée. Elle est solidaire, elle concentre tous les pouvoirs, elle ira jusqu’au bout pour défendre ses privilèges et elle prépare déjà l’alternative RN. Après la « Révolution » ratée de Macron, la nouvelle Révolution Nationale de la gangrène brune du RN est sa seule alternative. 

Quant à l’opposition de gauche, elle est incapable de fournir une réponse et une stratégie unitaire claire à cet affrontement social qu’elle a n’a pas su anticiper. Par contre, les militantes et les militants participent au mouvement social, ils réfléchissent, ils apprennent, ils échangent et en cela ils échappent à la doxa des stratèges autoproclamés de leurs paroisses respectives.

Ce n’est qu’une étape, il y aura bientôt aussi des gilets jaunes à la porte des politburos uniquement soucieux de martingales et de sinécures électorales. On y théorise la division pour mieux régner sur son petit lopin de gauche dans l’entresoi de ses courtisans zélés. Les professionnels de l’enfumage blanchis sous le harnais de la faillite d’une gauche qui n’a su générer que l’abstention et le vote suicidaire d’extrême-droite y œuvrent. Ils ont du souci à se faire. Ils devront composer ou se démettre s’ils sont incapables d’accepter de véritables règles démocratiques internes.

Nous avons la gauche la plus bête du monde !! A un moment crucial , chacun monte son épicerie .....Comme quoi le petit commerce n'est pas tout à fait mort !

Les banquiers et leurs actionnaires donnent de l’argent aux gens qui n’aiment pas les autres pour faire élire leurs valets politiques afin de détruire le droit au bonheur et la liberté et cela créera des émeutes, des assassinats, l’interdiction des questions pour privatiser tous les biens naturels et les richesses de la Terre. Le peuple ne doit pas savoir qu’il est le plus fort et qu’il restera pacifique.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Comment un journaliste et un journal qui, depuis 6 mois, jouent Le Pen contre Macron, peuvent-ils être pris au sérieux sur ce sujet ? Mediapart est tout simplement grillé. Son patron également.

 

Vous , vous n'êtes pas grillé , vous êtes usé  et  vous radotez !

Macron est un homme dangereux par son narcissisme . Au niveau europeen il est fâché avec la plupart des pays .Il n'entend pas n'écoute pas il snobe les personnes il croit qu'il n'y a que lui qui puisse diriger le monde et l'Europe .Je ne lui  fais absolument pas confiance comme envers son gouvernement députés de France et ceux d'en marché qui se presente aux élections européennes. Pas de cheque en blanc .Pas un seul bulletin de vote pour en marche et ceux qui les soutiennent. S'ils sont devant Macron aura les mains libres pour mieux nous berner et faire sa politique très libérale et détruire peut  à peut notre système social qui est déjà en mauvaise posture .

Belle photo de Macron derrière l'emblème de la République française.

Je me suis souvent interrogé sur les raisons profondes qui ont conduit nos dirigeants a choisir comme armes officieuses le faisceau de licteur qui plus est , avec la hache déployée .

Le faisceau était l'instrument de punition et de répression des licteurs , escorte des hommes politiques romains dans l'Antiquité .

Ils devaient normalement le porter avec le fer de la hache cachée dans l'enceinte de la ville et utiliser les verges du faisceau pour administrer des punitions corporelles aux citoyens qui contestaient les décisions des hommes politiques .

J'y vois le symbole d'une République qui porte la violence en elle depuis sa naissance et qui a toujours vu la violence comme première des marques de l'exercice du pouvoir .

Pas besoin aussi de préciser que le faisceau de licteur fut aussi un des emblèmes du fascisme italien .

"Plutôt le Rassemblement national que le mouvement social !"

Que Plenel veuille faire croire à ses lecteurs qu'une telle affirmation est ce que propose Macron, quoi qu'on pense de ce dernier, témoigne d'une cynique volonté de tromperie et d'une conception du journalisme qui relève de la propagande et du lavage de cerveau.

J'étais resté abonné à Médiapart malgré ses dérives, dans le but de soutenir une presse libre de publicité, et de diversifier mes sources. Cette dernière exigence n'a plus de sens en présence de telles "analyses" du patron de cet organe de presse. Donc j'arrête. Trop, c'est trop.

Que Plenel veuille faire croire à ses lecteurs qu'une telle affirmation est ce que propose Macron, quoi qu'on pense de ce dernier, témoigne d'une cynique volonté de tromperie et d'une conception du journalisme qui relève de la propagande et du lavage de cerveau.

Pourtant je pense effectivement que pour des tas de raisons, la stratégie de Macron est bien celle là. Et que le cynisme de notre président de la république  est d'une violence rarement atteinte dans un monde de politiciens professionnels dont pourtant l'objectif tiens plus de la recherche de puissance personnelle que d'une autre raison. 

A l'instar des pâtissiers dont l'art de faire monter les œufs en neige fait partie du B A BA, les apprentis sorciers de la France en marche s'y entendent pour présenter sous les atours les plus satisfaisants (pour eux) le Rassemblement Nazional.

De même la violence insensée déployée contre les gilets jaunes, les arrestations préventives, les mutilations, les charges sans limites, les grenades explosives lancées a l'encontre de manifestants pacifiques et le laisser faire à l'égard de casseurs incontrôlable sans véritable volonté de les contrôler est tout aussi établie.

Cette violence, ce cynisme, ce mépris a l'égard de "celles et ceux" d'en bas se paieront un jour. On déplorera la violence de la réaction, en ayant oublié la violence qui la suscite....

Bernard-Henri Lévy (ou BHL) dit aussi, avec Macron, que "si les populistes gagnent ou s'ils remportent une demi-victoire, pour l'Europe que nous laisserons à nos enfants et nos petits-enfants c'est une mauvaise nouvelle".

En soi, BHL n'a pas tort.

Mais les deux nous font donc là un chantage où il nous faudrait donc voter pour LREM, pour éviter les populistes fascistes. Il faudrait peut-être aussi éviter les ultra libéraux. Et faire plutôt le pari de la société contre la politique du pire.

N'est-ce pas ce qu'a voulu dire Plenel ?

Voir aussi :

L’imposture Bernard-Henri Lévy

https://www.monde-diplomatique.fr/dossier/BHL

 

Il a deux UE à éviter, la première est celle d’aujourd’hui, celle du libéralisme mondialisé triomphant, imposant aux peuples les vérités révélées d’un capitalisme criminel, guerrier, anti social, et destructeur de notre planète.

La deuxième étant celle proposée par des racistes et xénophobes de tout poil qui veulent créer des barrières étanches autour de nos pays, et tous les vrais philosophes et historiens le savent, c’est la meilleure façon de détruire définitivement notre civilisation.

Il reste un troisième chemin, celui de l’anti capitalisme pour sauver les peuples, celui de la transition énergétique et de la planification écologique pour sauver la Terre notre maison commune, celui du partage équitable des richesses pour faire sortir de la misères tant de nos concitoyens, celui de la fin de la concurrence libre et non faussée entre nous qui n’enrichit que quelques privilégiés et appauvrit l’immense majorité, celui de l’accueil des réfugiés qu’ils soient climatiques, politiques ou autres pour mettre fin aux centaines de milliers de morts des dictatures et des pays en guerre, celui de la lutte contre les causes des migrations, celui de nouvelles coopérations entre pays pour faire face aux prochains défis écologiques, industriels et sociaux.  

Votez pour la liste de Manon Aubry si vous voulez que vos petits enfants aient un avenir autre qu’esclave des multinationales de la finance, du pétrole et des armes.

Pour plus de détail sur ce qui nous attend avec Macron, avec ses potes, anciens du PS ou d’EELV, c’est ICI.

  • Nouveau
  • 22/05/2019 16:59
  • Par

"affirmation de la seule légitimité présidentielle,

diabolisation de l’expression des minorités,

refus de toute consultation démocratique (dissolution ou référendum),

remise en cause du droit de manifester,

répression policière sans frein ni relâche,

confiscation du débat national par l’exécutif,

accumulation de mensonges partisans,

propagande grossière sur les réseaux sociaux,

discours empreints de morgue sociale,

indulgence pour les puissants et indifférence aux faibles,

soutien sans faille aux frasques de Benalla et consorts,

caporalisation de la majorité parlementaire,

mainmise renforcée sur le parquet judiciaire,

mépris pour les oppositions politiques,

défiance de la presse libre et indépendante"

Merci Edwy Plenel.

On pourrait ajouter :

régression sociale

destruction méthodique du code du travail,

abandon des services publics

marchandisation forcenée de la société

abandon cynique de toute logique environnementale

indifférence affichée au sort des migrants etc etc

Et on cherche encore des raisons de ne pas voter pour la liste Macron dimanche ???

Paraphrasant le célèbre « Plutôt Hitler que le Front Populaire » en un « Plutôt le Rassemblement national que le mouvement social », Edwy Plenel atteint avant toute discussion le point Godwin. Il oppose dans son dernier article le bon barragisme à un tour (le sien) au mauvais (celui d’Emmanuel Macron). En ce qui concerne le barragisme à deux tours, nous savons de quoi il en retourne.

Le très « médiapartique » journaliste, en période d’élections européennes[1] et de basses eaux politiques,  fait siennes quelques solides vérités. Ainsi nous dit-il, la volonté populaire ne peut être réduite à la volonté d’un seul ; la démocratie est beaucoup plus que la pratique des élections et le gouvernement de la majorité ; les formes de la légalité, celles d’une élection très peu légitime[2], n’ont jamais suffi à clore une discussion politique et le bon droit a toujours dépendu des actes de l’élu. Aussi aujourd’hui ajoute-t-il, cette légitimité est mise en cause car le pouvoir détruit les libertés, les droits fondamentaux, le tissu social, la planète, la langue et les corps. Bis repetita placent.

Après ce triste constat, si évidemment l’on ne veut pas parler pour ne rien dire, il convient de poser la question des causes  et des conditions de possibilité d’une véritable démocratie et d’envisager un arrêt possible de l’extrême-droitisation de l’Europe. En invoquant Mendes, parler des mœurs, de la vertu, des scrupules, du respect et de la morale du président en exercice, c’est encaisser à peu de frais les profits de grande conscience avec la certitude que rien ne pourra être modifié.  C’est attendre l’homme providentiel. C’est poser un emplâtre sur une jambe de bois de marcheur. Ce qui fait le jeu de l’extrême droite en effet, ce n’est ni l’amoralisme macronien, ni même les éventuelles erreurs d’alliance d’un excursionniste aux petits pieds. Des alliés dans la dynamique hamono-glucksmanienne, transformant l’antienne Europe sociale ripolinée en Europe démocratique, ne sont pas en mesure de ralentir la résistible ascension des identitaires et des autoritaires du vieux continent. Il y probablement de très bonnes raisons à cela. Tout d’abord, les forces appelées à la rescousse sont elles-mêmes, sans aucun doute possible, racistes et policières. Elles font reculer sans cesse les idéaux de liberté (les droits fondamentaux), d’égalité (les injustices sociales) et de fraternité (l’accueil des migrants). Elles ne sont pas une digue fragile face à la montée des eaux de l’extrême droite, elles sont les flots  mêmes qui poussent ardemment l’ouvrage. Certes, de l’eau jusqu’à la ceinture, nous ne sommes pas à l’abri du pire. Ensuite, les  libéraux en lice, qui prônent le déchainement de la folie productiviste, de la sauvagerie consumériste de tout, ne sauraient enrayer la violence sectaire, identitaire ou mafieuse dont ils donnent l’exemple. Les « démocratiseurs » n’ont pas de modèle alternatif à proposer, ils  travestissent en mots l’européisme libéral dont ils sont les représentants.

Edwy Plenel souligne très justement dans son article[3] que la démarche de désobéissance civile[4] est emblématique du mouvement des gilets jaunes, qu’elle inaugure une nouvelle façon de faire de la politique, de concevoir les mouvements sociaux et la démocratie. Le mouvement pose, croit-il, la double question de de la démocratie qui ne se réduit pas au droit de vote et de la délégation qui n’est pas la perte du pouvoir. Les gilets jaunes sont pour lui le mouvement social de l’absentéisme électoral.

Il est manifeste que sur les ronds-points une démocratie nouvelle s’est inventée et qu’elle ne demande qu’à perdurer. Les « Gilets jaunes » n’attendent pas d’impossibles et éculées réformes institutionnelles aux niveaux national et européen. Il n’est pas question avec eux d’une utopique énième réforme de la démocratie représentative directe avec mandats impératifs et contrôles permanents. La démocratie est pour eux la perturbation présente des relations que l'on conçoit le plus souvent comme naturelles. L'intensité de la vie démocratique avec son cortège de contestation permanente défie aujourd’hui l'autorité des pouvoirs publics, le savoir des experts patentés et le savoir-faire des demi-habiles. Les « Gilet jaunes » ne veulent en aucune manière déléguer leur pouvoir. Ils ne veulent pas le pouvoir, ils veulent pouvoir.

Le mouvement des gilets jaunes n’est pas d’avantage celui de l’absentéisme. Le système électoral fonctionne à l’incroyance. Il se soutient aujourd’hui moins par les espérances qu’il suscite que par le découragement qu’il produit. L’absentéisme est de se fait un indicateur du bon fonctionnement du système représentatif de domination. L'élection n'est pas la voix du peuple, elle est l'expression d'un consentement demandé par les élites. Les luttes démocratiques actuelles s'opposent à cet état de fait, elles remettent en cause l'oligarchie politique en ne participant aux élections.

Dans l’article d’Edwy Plenel, la critique de fond de la démocratie libérale est manifestement ignorée (aux deux sens du terme de ne pas savoir et de ne pas dire). Il s’agit en période d’instabilité de ménager la ritournelle des scrutins sans lendemain, d’espérer que les portes de la politique s’entrouvrent sans fracas, que les lustres du pouvoir ne soit pas décrochés et emportés dans la rue[5]. Pourtant, cette critique devrait permettre le dévoilement du caractère nécessairement a-démocratique du néolibéralisme. La concurrence, nouvelle raison du monde, est désormais la norme de la construction du marché, la norme de l’activité des agents économiques ; elle est aussi celle de la construction des états et de leurs actions pour être celle enfin des sujets-entreprises d’eux-mêmes. Elle efface ainsi la séparation entre la sphère privée et la sphère publique. Cette nouvelle rationalité est a-démocratique parce qu’il y a dans ce nouveau monde une dilution du droit publique au profit du droit privé, une conformation de l’action publique aux critères de rentabilité, une dévaluation de la loi comme acte propre du législatif, un renforcement de l’exécutif et  des pouvoirs de police, une promotion du citoyen consommateur d’offres politiques concurrentes … Dans ce monde l’administration publique est technicisée à outrance au détriment des considérations politiques et sociales. L’égalité de traitement et l’universalité des bénéfices sont remis drastiquement en cause.  Les sujets n’ont pas de droits mais bénéficient, en échange d’un comportement attendu ou d’un coût direct pour eux, de prestations. La société en effet ne doit rien au citoyen qui n’a dorénavant rien sans rien. La nouvelle rationalité prône ses propres critères étrangers aux principes moraux et juridiques de la démocratie. L’état d’exception est maintenant un état permanent. Lorsque la performance est le seul critère d’une politique qu’importent en effet le respect des consciences, la liberté de pensée et d’expression, qu’importe le respect des procédures démocratiques. Dans ce monde, la démocratie est réduite à une procédure unique de sélection des dirigeants, elle doit être jugée sur ses résultats et non sur les valeurs qui prétendument la fondent. Le néolibéralisme s’élève contre la soi-disant tyrannie de la majorité. Cette nouvelle rationalité est toujours a-démocratique parce que sa valeur suprême est la liberté individuelle comprise comme la faculté laissée aux individus de se créer pour eux-mêmes un domaine protégé et non la liberté politique comme participation directe aux choix. Aussi, une refondation de la démocratie est impossible sans la critique théorique et sociale de l’ordre néolibéral. 

 

[1] Inscrire dans les traités, c’est-à-dire dans les textes soustraits à toutes délibérations ordinaires de quelque assemblée, des dispositions aussi lourdes de conséquences pour les populations que le niveau de déficit, celui des dettes, le régime de circulation des capitaux ou les orientations de la politique monétaire empêche toute démocratie.

[2] L’adhésion à Emmanuel Macron au premier tour de l’élection présidentielle a été de 10,5%. La gigantesque prise d’otage du deuxième tour faisait devoir au président de prendre en compte tous les électeurs, il n’en n’a rien été.

[3] « Faire le pari de la société contre la politique du pire » Edwy Plenel, « Médiapart »  19 mai 2019.

[4] « La désobéissance civile » Henri-David Thoreau : lire ses propos quant aux élections.

[5] Il faut remercier David Van Reybrouck, cité par Edwy Plenel dans son article, de tant de franchise.

La sagesse , c'est de voter pour manon Aubry  avec la liste de la France Insoumise .. !

VIDÉO – Ce 26 mai, l’abstention et Le Pen serviraient la soupe à Macron | Adrien Quatennens

Ce #26Mai, l’abstention et #LePen serviraient la soupe à #Macron.

Avec le bulletin #FranceInsoumise @ManonAubryF , efficacité garantie :  Fini le duo entre l’extrême-marché et l’extrême-droite  

Des députés européens de combat actifs

Il faut être très naïf pour ne pas voir que le RN et les GJ véhiculent les mêmes revendications, les mêmes idées et la même vocation antidémocratique. Les Insoumis par leur soutien à un mouvement manifestement anti-syndical libère des énergies pour aller à droite toute. L’aveuglement de certains intellectuels et de nombreux biens pensants est assez impressionnant. Mediapart en tenant le compteur de la violence policière qui n’est pas contestable mais est la conséquence de l’ultra violence des manifestants. Après tout, depuis Charonne combien de manifestation ont fini dans l’ultra violence ? Dans ma mémoire seulement une ou deux, celle des sidérurgistes sous Barre et celle des pêcheurs à Rennes , tout cela en 60 ans ! Ce mouvement des GJ ressemble bien fort à celui du Tea Party aux États Unis ou à la façon dont Trump a pris le pouvoir dans des bastions ouvriers autour des grands lacs. Cela devrait inspirer une réflexion différente, comment laissons nous Macron comme seul vote utile ? A droite, par l’alignement sur le RN, mais à gauche par l’émiettement en chapelles des égo, au lieu de chercher le rassemblement, Mélenchon, trop énervé et dépassé par la limite d’âge, à défendre les retraites il devrait prendre la sienne, Hamon, il a montré ses limites, certainement de très bonnes idées, comme le revenu universel, mais le charisme d’un banc public, les verts ? Toujours aussi inconstants bien qu’ils aient remporté la bataille des idée, les communistes ont un excellent candidat mais il est peu audible dans ce climat délétère, le PS année 0, incapable de présenter un candidat tant le parti est explosé, quand à l’ancien président, mais qu’il se taise, il a eu tous les pouvoirs en 2012, il n’a pas su les exercer avec sa sauce radsoc. La situation n’est donc pas trop différente de celle de 2017, et, tous les jours je me félicite d’avoir évité l’élection de Fillon ! Les GJ sont une formidable invention pour la droite extrême, pas de chef, pas de représentation, des pseudos leaders prêt à marcher sur l’Elysées tout cela ressemble à une saison de « Homeland », je ne me souviens plus de laquelle...

1/ De nombreux syndiqués sont dans les gilets jaunes, comment pourraient-ils être anti syndical ?

2/ Les ultras violents ne sont pas les GJ mais les black blocs.  

3/ Vous êtes visiblement trop énervé et dépassé par la limite d’âge, ce qui trouble fortement votre capacité d’analyse.

4/ Les séries télévisées ne sont pas la vraie vie, prenez du recul.

Vous voyez beaucoup de syndicalistes chez les gilets jaunes, je vois plus de petits patrons.

Les manifestations violentes n’ont pas commencé avec les Blacks Blocks , je ne connais pas de mouvement social qui ait fait 10 morts depuis 70 ans !

Ne vous inquiétez pas sur mon âge, il n’y a pas d’âge comme disait Brassens ...

Visiblement vous ne connaissez rien des propos imagés, ce n’est pas grave.

Si vous pensez que les GJ ne sont pas de droite, vous vous trompez.

  • Nouveau
  • 26