Le mystérieux auteur de «Nautilus», une note anonyme saisie à la Direction des constructions navales (DCN) qui affirmait que l'attentat de Karachi de 2002 était lié à une affaire de commissions et de rétro-commissions occultes impliquant l'Etat pakistanais et des hommes politiques français en marge d'un contrat d'armement, ne l'est plus. Il s'agit de Claude Thévenet, un ancien membre des services secrets français, ex-agent de la Direction de la surveillance du territoire (DST). L'attentat de Karachi a fait quatorze morts, dont onze Français employés de la DCN, le 8 mai 2002.