Taubira «rêve d'un monde» avec 32h de travail par semaine

Christiane Taubira a déclaré vendredi 19 juin rêver « d'un monde où l'on pourrait travailler 32 heures par semaine ». « Non, les Français veulent travailler aujourd'hui », a rétorqué le premier ministre, lors d'une visite au Salon du Bourget.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Christiane Taubira a déclaré vendredi 19 juin rêver « d'un monde où l'on pourrait travailler 32 heures par semaine » afin de préserver « la vie personnelle et la vie familiale », des propos en rupture avec le discours gouvernemental en plein débat sur la loi Macron.