Cette semaine dans « À l’air libre »

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Bonjour, je suis étonné que le seul programme que vous ayez à offrir à la "gauche" soit la guerre mémorielle et la PMA. 

Pensez vous sérieusement que ceci va permettre de battre l'extrême droite ?

Je lis en ce moment le "Spartacus" de Jean-Paul Brisson (CNRS éditions 2011). Je suis étonné des résonnances avec la situation socio-économique de l'Union Européenne aujourd'hui. Une caste de riches fonctionnaires européens et nationaux dont Marine Le Pen fait partie, et une caste de riches dirigeants de multinationales pillent avec la complicité des banques le travail des classes moyennes et exploitent tout un système institutionnel à leur profit encourageant au passage la guerre de tous contre tous.

Tandis que la majorité réclame des réformes profondes des institutions pour plus de justice économique et fiscale dans un contexte de raréfaction des ressources énergétiques, minières et agricoles. 

Au vu de la situation de centaines de milliers d'enfants dans le Monde, il me semble que le droit de produire un enfant par assistance médicale pour satisfaire son égo est sinon secondaire d'une arrogance choquante.

Il me semble que pour lutter contre les injustices que j'évoque plus haut, il faut accepter humainement, humblement nos limites et non sombrer dans la pléonexie (vouloir-avoir-toujours-plus) si bien décrite par Dany-Robert Dufour. 

Commençons par décroître dans la convivialité et le partage afin que chacun puisse participer à sa mesure à l'édification d'une société où chacun peut exercer une activité qui lui permette de se loger et de se nourrir décemment et pouvoir s'élever spirituellement et collectivement. Que les enfants ne soient point emportés comme fétus de paille dans la violence de guerres économiques impériales. 

Selon moi, cela ne peut advenir sans une réforme radicale de la représentation avec l'introduction à tous les niveaux institutionnels du tirage au sort. De la commune et par subsidiarité jusqu'au plus haut niveau. 

Selon moi, cela ne peut advenir sans une réforme monétaire, monnaie par laquelle la souveraineté c'est historiquement construite. Réforme qui doit inclure la justice fiscale. Souvenons-nous de la révolution américaine, pas d'impôts sans représentation. Le peuple assemblé doit pouvoir contrôler sa politique monétaire, budgétaire et fiscale car l'indépendance des banques centrales est un mythe, il y a toujours quelqu'un à qui sa politique profite !

Selon moi, cela ne peut advenir sans une réforme du système de financement des médias comme le CNR l'avait compris au lendemain de la guerre. Et cela vaut aussi pour la science dont on constate avec le coronavirus tous les conflits d'intérêts qui la traverse.

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous