Michel Rocard: «J’irai dormir en Corse»

Par

Libération publie un texte écrit par Michel Rocard deux ans avant sa mort, dans lequel l’ancien premier ministre socialiste explique pourquoi il voulait reposer à Monticello (Haute-Corse).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Libération publie un texte signé par Michel Rocard deux ans avant sa mort et lu par son fils aîné lors de la cérémonie au temple de l’Étoile, à Paris. L’ancien premier ministre socialiste, qui n’a « pas une goutte de sang corse », y explique pourquoi il voulait reposer à Monticello (Haute-Corse) et parle de sa découverte de l’île en 1968. « Je découvris la violence de l’histoire corse, ne l’oubliai plus, j’appris surtout à la connaître et à la respecter », écrit-il.