Affaire Ramadan: la date du récit d’Henda Ayari contredite par l’enquête

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En février, l’alibi de Tariq Ramadan face aux accusations de la deuxième plaignante, Christelle*, était démenti par plusieurs éléments factuels. Jeudi 19 juillet, c’est la date du récit de la première plaignante, Henda Ayari, qui est contredite par des éléments de l’enquête révélés par Le Point. D'après les enquêteurs, la quadragénaire se trouvait au mariage de son frère cadet le soir où elle affirme avoir été violée par l’islamologue suisse.