Macron sous pression après l'acte de violence d'un collaborateur

Par
Emmanuel Macron et ses équipes ont subi jeudi un feu roulant de critiques de l'opposition après la révélation d'actes de violence commis par l'un de ses collaborateurs portant des équipements normalement réservés à la police.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron et ses équipes ont subi jeudi un feu roulant de critiques de l'opposition après la révélation d'actes de violence commis par l'un de ses collaborateurs portant des équipements normalement réservés à la police.