Iskandar Safa, candidat au rachat de «Nice-Matin», a convoyé Eric Ciotti dans son jet privé

Par

Le député LR de Nice Éric Ciotti s’est rendu au Liban en mars 2018 dans le jet privé de l’homme d’affaires Iskandar Safa, avec lequel il reconnaît « une relation entre la cordialité et l’amitié ». De quoi renforcer les soupçons de motivations politiques dans la bataille entre Safa et Xavier Niel pour le contrôle du journal Nice-Matin.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est un voyage peu banal pour un parlementaire. Selon nos informations, le député Les Républicains (LR) de Nice, Éric Ciotti, a effectué l’an dernier un voyage express au Liban à l’invitation du milliardaire franco-libanais Iskandar Safa, dans le jet privé de l’homme d’affaires, en compagnie de son fils Akram Safa et de son bras droit Nagib Chbeir. Ils ont décollé le 10 mars 2018 de l’aéroport de Nice à bord du Challenger 600 de Safa à destination de Beyrouth, et ont atterri le 12 mars en fin d’après-midi à l’aéroport de Cannes-Mandelieu.