L'Etat néerlandais en partie responsable du massacre de Srebrenica

Par
La Cour suprême des Pays-Bas a jugé vendredi d'Etat néerlandais en partie responsable du massacre par les forces serbes de 350 musulmans de Bosnie en juillet 1995 à Srebrenica, confirmant ainsi un précédent jugement rendu en 2017.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LA HAYE (Reuters) - La Cour suprême des Pays-Bas a jugé vendredi d'Etat néerlandais en partie responsable du massacre par les forces serbes de 350 musulmans de Bosnie en juillet 1995 à Srebrenica, confirmant ainsi un précédent jugement rendu en 2017.