Pegasus : un scandale inédit et une attaque contre la presse

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Tous les commentaires

SOUTIEN ... ET : extrait d'un autre article* de Médiapart à ce sujet : "Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si l’immense majorité des pays clients de NSO listés dans le « Projet Pegasus » ont, ces deux dernières années, intensifié ou normalisé leurs relations avec Israël, souvent à la faveur d’une diplomatie sécuritaire. C’est le cas par exemple du Bahreïn, des Émirats arabes unis, de l’Inde, du Maroc, du Rwanda, du Togo ou de la Hongrie."

(*« Projet Pegasus » : des révélations d’une ampleur mondiale sur la surveillance / 19 JUILLET 2021 / PAR FABRICE ARFI, CAMILLE POLLONI ET ILYES RAMDANI )

Dans notre pays il y a des chefs d'entreprise qui paient les services secrets pour tuer des syndicalistes. Vu il n'y a pas si longtemps dans ouest France et totalement subjugatoire.

Arrêtez de fabuler. La France n'espionne pas ses journalistes ? La France edt un allié d'Israël solide plus que le maroc ou le bahrein.

Les relations franco-israelienne depassent toute sorte de coopération de point de vue sécurité et échange d'information.  Il faut savoir qu'est ce su'il y a derrière cette annonce que le maroc espionne mediapart dans quel intérêt ? C'est qui qui a plus intérêt a espionner mediapart le maroc ou la France.? Le maroc est une dictature? Et la feance ou les droits de l'homme sont bafoué par l'obligation de vaccination.....etc

La France n'espionne pas ses journalistes ? C'est pas gagné.

En plus elle se permet des perquisitions illégitimes et des lois pour venir mettre son nez dans les infos des médias, bientôt elle n'aura même plus besoin d'espionner 

  • Nouveau
  • 19/07/2021 19:31
  • Par

Et pourtant, les journalistes sont bien gentils (cf un article de 18 pages bien cognées sur un blog Mediapartien que la modération m'a interdit de citer : comprenne qui pourra ! )  cry

Tu le sais très bien pourquoi tu as été dépublié!

Je le serais sûrement aussi pour ce message.

Bonne route à toi.

  • Nouveau
  • 19/07/2021 19:37
  • Par

Piratages d'État, espionnage d'État, intimidations-terrorisme d'État... Omerta d'État → Boycott, désinvestissement, SANCTIONS !

Faut t'il préciser "d'état annexé par le privé"

On peut ajouter lobby, finance, commerce, idéologie libérale, après moi le déluge, et remuer le tout.

L'état n'est plus vraiment l'état.

  • Nouveau
  • 19/07/2021 20:12
  • Par

Moretti a toutes les billes en main pour défendre la presse.

Cela veut dire que les vrais journalistes, ceux qui font du véritable journalisme d'investigation font sacrément peur aux pouvoirs les plus totalitaires, entre autres.

Il est évident que Mediapart serait dans le collimateur de ces pouvoirs.

Finalement, c'est flatteur.

Pour l'instant silence radio du côté du gouvernement, ah! mais c'est vrai le virus!

ahahahwink

  • Nouveau
  • 19/07/2021 22:07
  • Par

Soutien total et merci de ce que vous faites pour nous lecteurs.  C'est violent, glaçant de comprendre que ces....ont eu accès à vos vies priveés. Et pour vos sources c'est plus qu'inquiétant. Avec toutes ces affaires depuis des années je suppose que rien d'important ne passe par le tel et les ordis...mais le crypté...?.la plume et le stylo il n'y a guère plus que cela qui ne soit pas traçable. Courage c'est rude.

On va en revenir aux ardoises magiques : sitôt écrit, sitôt effacé ! On n'arrête pas le progrès ! wink

  • Nouveau
  • 19/07/2021 22:38
  • Par

Carte des pays infectés

Image

  • Nouveau
  • 19/07/2021 22:38
  • Par

Soutien total. Médiapart est efficace sur ce terrain.

Snowden qui a montré l'ampleur de l'espionnage étasunien (et de leurs alliés les plus proches) envers la France, et à qui cette c... molle de Flamby qui a la bouche pleine du "Pays des Droits de l'Homme ") n'a même pas accordé un asile politique.

Un lanceur d'alerte forcé de s'abriter chez Poutine, quelle ironie... révélatrice de bien des hypocrisies françaises! Sachant qu'avec  les lois liberticides des 15 dernières années, tout est en place et déjà utilisé pour criminaliser l'opposition politique (qu'on pense à Bure, la cellule Déméter, Tarnac...).

Tout mon soutien à Mediapart. 

  • Nouveau
  • 19/07/2021 23:06
  • Par

Edward Snowden on spyware: 'This is an industry that should not exist' © The Guardian

https://www.twitch.tv/divizio1

J'espère que la réponse des journalistes de Mediapart sera un peu plus élaborée que la simple dépublication...   cry

Franchement, je veux bien que le métier de journaliste soit un tout petit peu orienté vers l’information.

Ce qui entre parenthèses vous fait un point commun avec les divers serices de recueil d’informations ( CIA, NSA, Mossad, Sécurité Intérieure, je ne vais pas faire la liste, je pense que vous la connaissez aussi bien que moi).

Que vous attiriez l’attention sur ce logiciel, aucun débat aussi.

Echelon et ses successeurs devraient aussi faire partie de vos préoccupations

Maintenant, si un jour vous décidiez d’informer sur le niveau réel de vie privée qui nous entoure, vous vous rendriez tristement compte d’à quel point ce mot est devenu vide de sens.

Qu’il s’agisse de stockage de nos informations personnelles ou même de travail, ou de nos mails, il doit exister dans le monde moins d’une douzaine de sociétés offrant des services vraiment sécurisés. Mais bizarrement n’y figurent pas Microsoft, Google ni même réellement Apple car tous pris par la législation américaine.

J’espère quand même, pour la sécurité de vos contacts, que vous utilisez des méthodes de communication un peu plus efficaces que Whatsapp ou qu’un logiciel de mail non sécurisé....

Signal ou Protonmail, par exemple...

La sécurité informatique c'est avant tout des bonnes pratiques à ne JAMAIS négliger plutôt que des outils.. 

Ça ne sert a rien d'utiliser un canal hyper sécurisé pour communiquer avec des sources sensibles si c'est pour derrière échanger des SMS avec un collègue du genre "hey du coup ça avance super bien avec Trucmuche, il m'a parlé de ça et ça sur GouvernementAutoritaire"

(Exemple volontairement caricatural)

C'est dans l'ensemble très contraignant (raison pour laquelle, par exemple, nos dirigeants et la plupart des puissants de ce monde continuent d'utiliser des smartphones hyper vulnérables mais tellement kikoolol alors qu'ils ont accès à des téléphones hyper sécurisés) mais c'est certainement nécessaire d'être a ce point vigilant pour des gens qui dérangent a ce point les pouvoirs en place

La sécurité informatique c'est avant tout des bonnes pratiques à ne JAMAIS négliger plutôt que des outils.. 

+++++++++++++++++

  • Nouveau
  • 19/07/2021 23:33
  • Par

Pegasus : des faits "complètement inacceptables" s'ils sont avérés (Von der Leyen)...

Donc, dès que les faits seront "avérés" (il me semble que c'est déjà le cas), l'Union Européenne prendra des mesures à la hauteur de l'enjeu 1) contre l'organisation criminelle, 2) contre l'État qui l'abrite et lui donne le feu vert, et 3) contre tous les États clients (liste à compléter via perquisition dans les locaux de l'organisation criminelle) → BOYCOTT, DÉSINVESTISSEMENT, SANCTIONS !

Faute de quoi il y aurait suspicion de complicité passive, voire active... Dans ce cas (hautement improbable), l'ONU sera(it) appelée à statuer en assemblée générale, ce qui permettra(it) de constater qui est qui.

Also ist Frau Van der Leyen ein kleiner Kerker ! undecided

Sur un autre fil, j'ai lu ceci : « Aux dernières nouvelles, le fait qu'il s'agisse d'une entreprise israélienne ne veut pas nécessairement dire qu'il s'agisse du gouvernement israélien ». Certes, mais...

◆ Injonction d'Amnesty International14 janvier 2020 : "Israël, empêchez NSO d’exporter ses logiciels espions vers des pays qui bafouent les droits humains."

" Le meilleur moyen d’empêcher les puissants logiciels espions de NSO de tomber entre les mains de gouvernements répressifs est de retirer à l’entreprise sa licence d’exportation. "

◆ [Ouest France, 13 juillet 2020Logiciel d’espionnage Pegasus : la demande de retrait d’Amnesty retoquée par la justice israélienne ↓

" La juge Rachel Barkai a estimé dans la décision rendue publique lundi qu'« il n’est pas prouvé qu’une tentative a été faite pour surveiller un militant des droits humains en tentant de pénétrer dans son appareil téléphonique ». Selon la juge, le département qui contrôle les exportations au sein du ministère de la Défense fait preuve « d’une grande vigilance » avant d’accorder une licence de commercialisation ou d’exportation. Il est de plus « particulièrement sensible à la question des atteintes aux droits humains », a-t-elle ajouté. "

Bref, l'étau se resserre autour de la bande... Et si macron tarde à faire son outing de gangster, il va encore passer pour un con. smile

Question idiote, mais pas tant que ça : ces cyber malfrats arrivent-ils à pirater les gens qui n'ont pas de portable ?

C'est loin d'être une question idiote... Mais à votre avis ? 

Comment pouviez-vous imaginer ne pas être espionner ?

Tout ce que vous faites sur internet est espionné.

Et ce n'est certainement pas que PEGANUS.  Ce serait être naïf que de le penser.

Vous-mêmes avez fait des articles sur le logiciel d'espionnage vendu par Guéant à la Syrie et à la Libye de Kadhafi afin d'espionner les opposants (logiciel développé par l'équipe réseaux du laboratoire auquel j'appartiens ... je l'ignorais avant vos articles).

Ici ce n'est pas de l'espionnage sur internet, ni même du "sniffing" d'information.

Le logiciel se place dans votre téléphone et a accès à la TOTALITE de vos informations : compte en banque, mots de passe, messages (même cryptés), boîte mail. Vous ne pouvez rien faire.

  • Nouveau
  • 20/07/2021 02:14
  • Par

.

Au fait, il y a bien des p'tites bestioles numériques au sein de la structure médiapartienne, non ? 

.

  • Nouveau
  • 20/07/2021 02:27
  • Par

Bienvenue dans la réalité des failles de sécurité informatiques ! On peut tout de même s’étonner d’une telle naïveté quand un certain Julian Assange a montré l’exemple de ce que protéger ses sources nécessite aujourd’hui comme maîtrise technique et qu’un certain WikiLeaks a déjà révélé de semblables pratiques.

Cela dit, pas besoin d’aller bien loin pour trouver un pouvoir autoritaire qui s’en prend à la liberté de militants et s’empare du contenu de leurs téléphones, certes ouvertement et sans vergogne.

  • Nouveau
  • 20/07/2021 02:51
  • Par

[LaDiplomatie.fr, 13 juillet 2021] Libye et Egypte : les dirigeants d’Amesys et Nexa mis en examen pour “complicité d’actes de torture”

Fin juin 2021, les deux affaires judiciaires lancées depuis plusieurs années contre les dirigeants des sociétés françaises Amesys et Nexa Technologies, pour avoir fourni du matériel de surveillance aux régimes libyens et égyptiens, ont connu un spectaculaire rebond. Suite à une plainte de la Fédération internationale pour les droits humains (FIDH) et la Ligue des droits de l’homme (LDH), le tribunal judiciaire de Paris a mis en examen quatre dirigeants et anciens dirigeants d’Amesys et Nexa Technologies, pour “complicité d’actes de torture”.

Plus de dix ans après les faits...

Je suppose que des pays comme la France pouvait indirectement tirer profit de ces espionnages en évitant ainsi d'avoir des problèmes institutionnels et légaux. Non ?

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.
Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous