Crise économique: l'urgence du débat et de l'imagination

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le débat a été clos avant même d’avoir été engagé. Alors que le gouvernement, sous le choc d’un scénario catastrophique pour la rentrée, doit se retrouver mercredi 20 août pour le conseil des ministres, le premier ministre exclut par avance toute remise en cause de la ligne gouvernementale. « La politique que le président de la République a décidé de mettre en œuvre nécessite du temps pour produire des résultats. Mais il est hors de question d'en changer. Le pacte de responsabilité et ses 40 milliards de baisse de coût du travail vont véritablement entrer en œuvre maintenant », a prévenu Manuel Valls dans un entretien au JDD, le 17 août, mettant en cause au passage certains membres de la gauche pour « leurs propos irresponsables ».