Macron va tenter de reprendre la main à la rentrée

Par
Ebranlé en juillet par l'affaire Benalla qui a perturbé l'agenda parlementaire, l'exécutif va tenter de reprendre la main à la rentrée malgré un calendrier législatif chargé et une opposition déterminée à maintenir la pression sur Emmanuel Macron, qui s'est montré discret pendant l'été.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Ebranlé en juillet par l'affaire Benalla qui a perturbé l'agenda parlementaire, l'exécutif va tenter de reprendre la main à la rentrée malgré un calendrier législatif chargé et une opposition déterminée à maintenir la pression sur Emmanuel Macron, qui s'est montré discret pendant l'été.