Epilogue du scandale Tapie dans le mensonge et l'opacité

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'affaire Tapie est décidément encore plus scandaleuse qu'on ne le pensait. Doublement scandaleuse, même. D'abord parce Bernard Tapie va finalement empocher une somme encore plus importante qu'on ne le pensait en règlement du litige portant sur la vente d'Adidas par le Crédit lyonnais, à savoir 220 millions d'euros, qui seront prélevés sur les deniers publics. Ensuite parce que la ministre des finances, Christine Lagarde, qui avait dans un premier temps cherché à minimiser ce cadeau, et évoqué une somme de seulement 30 millions d'euros, refuse de rendre des comptes au Parlement et de s'expliquer.