Adlène Hicheur va-t-il devenir un symbole de plus des dérives du système antiterroriste français ? Lors d'une audition le 20 septembre, le juge des libertés et de la détention a de nouveau prolongé (de quatre mois) le mandat de dépôt de ce jeune et brillant physicien franco-algérien, en prison depuis près de deux ans.