Abandon du récépissé de contrôle d'identité: Valls au rapport

Par

Valls enterre le projet de récépissé, Ayrault lui réclame un rapport sur le sujet.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le ministre de l'intérieur Manuel Valls a affirmé à Libération en ce début de semaine que le projet de récépissé était définitivement enterré, sans même attendre, comme annoncé début juillet, les résultats de l'étude sur le sujet que le Défenseur des droits avait prévu de présenter à l'issue d'un colloque début octobre. « Ce n'est pas une nouvelle, j'ai toujours été sceptique sur ce sujet », a confirmé Manuel Valls au quotidien. Dans ses mesures prioritaires, François Hollande avait promis, avant fin juin 2012, une circulaire pour lutter « contre le délit de faciès dans les contrôles d'identité ». Sans donner plus de précisions.