Présidentielle : un débat économique à côté des enjeux

Par

À huit mois de l’élection, l’économie n’est guère au centre des discussions et le débat s’annonce bien moins vif qu’en 2017. L’illusion conservatrice gouverne la plupart des programmes, et un nouveau consensus néolibéral semble devoir dominer le scrutin.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Alors que la campagne pour l’élection présidentielle de 2022 commence à s’engager, un fait se dégage. La question des politiques économiques peine à s’imposer au cœur des débats, dominés par les thèmes traditionnels de la droite et de l’extrême droite : sécurité, immigration, ethno-nationalisme.