Avec le «gouvernement» des lycéens, à Villepinte

Par
Récit d'une journée avec les élèves du lycée Jean-Rostand de Villepinte (Seine-Saint-Denis), en grève depuis le 11 octobre, qui ont décidé de former leur propre gouvernement de crise.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«L'année dernière, il était tellement crade, tu peux pas imaginer, y'avait de l'eau toute noire qui tombait des plafonds, beurk...» Mardi 19 octobre, il n'est pas 8 heures, et dans la brume matinale, le nouveau lycée Jean-Rostand a des allures de vaisseau fantôme. Subtil mélange de fer et de béton, à mi-chemin entre l'Institut du monde arabe et le nouveau terminal de Roissy, le bâtiment principal domine tout, tel un champignon métallique au milieu du désordre urbain.