Pourquoi les raffineries mènent le bal

Par
Lors des dernières mobilisations sociales, l'essence n'avait pas manqué. Cette fois, les salariés des raffineries sont les moteurs du conflit. Explications.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Coup de pompe du gouvernement. Après avoir assuré tout le week-end qu'il n'y avait pas de risque de pénurie, les ministres sont restés très discrets sur le sujet hier, alors qu'une station-service sur cinq est actuellement fermée en France. Les raffineurs seraient-ils les nouveaux cheminots? Depuis quelques jours, ils font trembler la France, en attendant, peut-être, de la diviser.