Lactalis: polluer en bande organisée

Par Disclose
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Bien mais pas suffisant. Daddy est à boycotter aussi pour le retour des néonicotinoïdes, et plein d'autres marques, enfin la plupart des produits industriels sont à boycotter puisque des merdes issues de l'exploitation des gens et de l'environnement.

Et pour faire encore mieux que le boycott : imprimons des autocollants signalant la merde qu'ils font et collons les massivement sur les produits.

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

Globalement effectivement nous sommes bien trop gentils avec ces crevures !!! 

Chantage à l'emploi : si vous m'obligez à investir pour mieux contrôler et ainsi respecter la loi, je ferme !

Effet garanti, et il n'est même pas dit que ça ne marchera pas sous un gouvernement de gauche. Parce que les élus locaux pourraient être parfois les premiers à faire une bronca, ou sinon les gens du pays.

A un moment, il faudrait envisager la menace de la nationalisation punitive : vous voulez nous faire chanter en menaçant de fermer parce que vous ne voulez pas respecter la loi ? Très bien, on nationalise ! En général, ce genre de menace marche aussi sans qu'on ait besoin d'aller jusqu'au bout - pour peu qu'on montre qu'on est prêt à aller jusqu'au bout (principe de la dissuasion).

En même temps...lait obligatoire, donc filière industrielle publique pour produire un aliment essentiel pour les enfants...faut y resonger, le jour venu. Je plaisante à peine ! Je ne vois même pas ce que la concurrence peut apporter pour tout ce qui est alimentaire essentiel, sinon des suppléments d'additifs, colorants, sucre et malbouffe.

Appliquons l'autosurveillance au couvre-feu et au confinement : on demande aux gens de s'autosurveiller, de remplir un carnet où ils écrivent qu'ils ne sont pas sortis dehors.

Diffuser le nom de la famille d'escrocs de Laval (Mayenne)  BESNIER  à qui appartient cette merde de LACTALIS ! 

Ils faut qu'ils flippent 24h sur 24

Lactalis, ce n'est sans doute pas que les produits estampillés Lactalis, je présume qu'il y a plein de marques déclinées - voire des livraisons aux centrales d'achat des chaînes hypermarché, sous des marques "génériques". Faudrait disposer de la liste exhaustive, qui doit être un secret d'Etat (même Bénalla ne doit pas avoir accès à cette info hautement confidentielle, c'est dire).

Il me semble que Lactalis c'est surtout Craon (prononcer cron), toujours Mayenne, où est née ma chère grand mère maternelle.

Et vu les circonstances actuelles, je ne sais pas si la mode est à diffuser des noms sur internet...Le problème n'est pas Besnier, mais des lois faites sur mesure (auto-contrôle), une ministre de l'environnement un peu molle du genou, des élus locaux sûrement compatissants, des services de surveillance insuffisants en nombre et aux missions souvent limitées...C'est tout un éco-système qu'il faut remettre en cause. Besnier, au fond, on s'en f..., il ne fait que profiter de toutes les ficelles, si besoin illégales, d'un système où il se sait globalement impuni.

LA MAFIA LACTALIS  bénéficie des complicités des Ministres de l'agriculture successifs et du syndicat non moins mafieux FNSEA ... 

Ça aide à faire les pires saloperies 

Otez EELV , nid de crapules opportunistes et d'escrologistes , et je serais d'accord avec vous...

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Un avocat a démontré que le couvre feu n' était pas légal. (Confusion ou volonté entre le domicile juridique et le lieu de résidence factuel ).  

Je suis d'accord sur le fait qu'ils se sentent impunis, mais ils ne se sentent impunis que grâce aux politiciens corrompus et aux non moins corrompus de syndicats du type FNSEA. Moi je ne m'en fout pas car ce sont quand même bien des escrocs avant tout, impunité ou pas.

oui, le boycott est la seule chose qui, malgré mon impuissance sur les décisions de l'État, permet que je n'étouffe pas de colère. Donc, en attendant mieux, (j'adore mais) je boycotte le roquefort société et tous les laitages susceptibles d'être produits par Lactalis. Pour le reste, ce gouvernement est innommable, et Pompili ne mérite en rien d'être associée même au simple terme écologie.

"prononcer cron", "cran" plutôt (j'y habite). 

  • Nouveau
  • 19/10/2020 20:36
  • Par

Pas mieux dans le 73.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Vous avez du lait gratos dans les rivières, additionné de fer et enrichi d'autres composants (cyanure etc), et vous vous plaignez ? Bande de râleurs Gaulois ! Même pas le courage de plonger votre bol directement dans le cours d'eau, on peut dire que vous en avez un, poil dans la main. C'est pas comme ça que vous vous paierez des costumes comme Emmanuel.

Vous voulez quoi ? Le café, le chocolat et les biscottes avec ? Espèces de gaucho-islamistes.

Suis plutôt carnassier. 

bonap

A Marie Carbajalqui  le  20/10/2020 00:06 " Rappelle :

A noter que dans notre pays de liberté d'expression, les consignes de boycott sont interdites..."

Oui, mais l'empoisonnement de la vie dans l'espace ( y compris de celui dont l'on est "propriétaire"), donc de la flore et la faune qui constituent et la vie et, seuls, assurent sa perpétuation,est interdit, car c'est un crime.

Ceux qui commettent un crimes, alors des....! sont des criminels, ceux qui les protègent ( pourquoi et moyennant quoi?) même un tant soit, sont leurs complices.

 

 

Ce qui est grave c’est que cet industriel vend ses fromages sous des dénominations propres à des terroirs qui trompent les clients. En achetant des fromages au lait cru l’on peut échapper à ces fromages au lait pasteurisé à l’origine indéfinie et bien souvent fabriqués de façon industrielle.

je boycotte lactalis  , et coca  ,  et unilevers  , et nestlé .. etc  .. je dois vous avouer que quand je fais mes courses j'ai parfois un peu de mal à trouver en dehors de ces firmes .

Ah bon, d'où tenez-vous cette interdiction à prôner des boycotts ?

Pas grave. Cela ne sera pas le premier boycott pour Lactalis: https://fr.wikipedia.org/wiki/Lactalis#Campagne_de_boycott_contre_les_marques_Lactalis

Il n'y a que le boycott contre Israël dont il soit interdit, ce me semble, de faire publicité. Assimilé à de l'antisémitisme, "évidemment"...

Sinon, attention à l'article 225-2 du code pénal, selon lequel "entraver l'exercice normal d'une activité économique quelconque" peut être sanctionné (discrimination).

Le terme est très large, où pourrait s'engouffrer une société dont on appellerait à boycotter les produits. Il y a intérêt à bien argumenter, pour ne pas tomber dans ce délit d'entrave - le relevé de pollutions peut être un bon argument, car une société comme Lactalis n'aurait pas trop intérêt, pour son image de marque, qu'en plus on parle de ces pollutions.

Merci. Voilà qui est pas bavard et efficace.

Il m'arrive dans cette liste d'acheter du Lou Perac, du reblochon Pochat, et du Roquefort Société. 

Ben c'est terminé.

Plus: L'étoile du (Vercors, Larzac, Provence....)

 

Merci pour avoir complété la liste qui n'était donc pas exhaustive. C'est une photo que j'ai copiée sur le site de I-Boycott.org. Tout le monde peut participer à leur campagne jointe, ça n'engage à rien de créer un compte quand on n'en possède pas déjà un. Les multinationales prises pour cibles suivent de tels sites car elles ne craignent rien de plus qu'une chute de leurs ventes ;-)

Ah merde, je vais devoir me priver de Boursin et de Kiri!

Dommage, c'est bien pratique en randonnée.

Et le roquefort Société. Dommage, parce que c'est quasi le mieux en grande surface en Guyane. A un prix "abordable" s'entend.

Mais à part ça, Lactalis, c'est bien une de ces entreprises de merde qui a voulu faire disparaître le camembert, le vrai, au lait entier?

C'est tellement plus facile de produire de la merde et à coup de pub de faire croire que Président, c'est du camembert, ou du brie.

Il y en a même qui croient que le caprice des dieux est un fromage!

 

Boycott! Merci pour la liste.

Non, je crois que c'est fini grâce à la CEDH, l'interdiction de boycott des produits israéliens.

Le but était de criminaliser le mouvement BDS, qui apparemment a une réelle incidence sur l'économie israélienne. Et en tous cas sur l'image d'Israël.

 

c'était vrai il n'y a pas si longtemps, mais ouf on peut de nouveau s'exprimer sur la nécessité de boycotter. C'est quand même la moindre des choses, mais là encore, l'économie était reine. IL faut bien bien le défendre, ce droit au boycott. Et l'utiliser autant que nécessaire pour faire pression sur tous ces criminels. On n'a pas grand-chose d'autre, comme arme.

40 millions d'aide publique pour polluer... L'assisté est devenu parasite.

Qu'on se rassure ils vont aussi bénéficier de la suppression de l'impôt de production. Ils ont aussi bénéficié du CICE et sans doute du crédit impôt recherche.

Ils sont géniaux ces libéraux qui sont contre les interventions de l'état !

Et que faites-vous des gros actionnaires, pour lesquels ce gouvernement se bat sans relâche !

Egoïste, qui ne pensez qu'au confort bourgeois et repu de ces dizaines de millions de salariés fainéants, de retraités rentiers improductfis et de tous ces assistés roulant sur l'or avec leur APL. Mais vous n'avez même pas honte ! Et comment vont faire nos irremplaçables premiers de cordée (irremplaçable : qu'on n'a pas besoin de remplacer). ?

Z'avez dit mafieux ? 

C’est ce qu'un abruti "diplômé" nommé lepen-attali-macron, sorti du cul de l'ena, appelle "marché", "relance" de la "croissance" et "offre" "compétitive" . C'est ce que les banksters et les marchands de sucre et d'épices appelaient "commerce" "triangulaire".

Conséquences de la "confiance abusive" (mais organisée sciemment  dans le cadre des réformes de l'État ) dans l'autosurveillance sans  programme d'inspection-contrôle  indépendant de l'industriel ? C'est le cas dans tellement de domaines ( ICPE hors autorisation, agroalimentaire, assainissement collectif...) et en cours  pour le contrôle de l'eau du robinet et des eaux de baignade...Quant au contrôle des financements accordés par les agences de l'eau... c'est un vaste sujet qui ne date pas d'aujourd'hui. 

Quand c'est pas le maire ou le conseil général qui avertie l'usine, Lactalis ou autres, 2 semaines à l'avance d'un contrôle de l'eau...

"l'arme au pied"

Mais non, les armes ils les ont vendues aux industriels, puisqu'on vous dit qu'ils s'autocontrôlent. Les responsables de cette situation ce sont bien nos élus (et l'année de la vente c'est 2015). Les industriels, "font leur boulot" qui consiste à faire des profits. On ne peut pas leur reprocher d'avoir corrompu des élus qui se sont laissés faire.

"D'ailleurs, quand on est la 5e fortune de France, on est intouchable ..."

Pourquoi et moyennant quoi? Donc grâce à qui ?

NON! intouché.  

 

L’actualisation est un cancer du capitalisme prédateur, une métastase du cancer généralisé.

Mais je le répète encore une fois, cela n’est possible que par notre collaboration et notre ... paresse !

Désolé pour ... actualisation, le bonheur de la correction automatique :-), ou censure de Lactalis !

On est jamais aussi bien servi que par soi même, modèle efficace étudié et recopié avec succès, c'est ça le capitalisme! On est vraiment des pôv benêts, ils doivent bien rigoler en se frottant les mains, ces requins! Privilégions les petits producteurs fermiers qui vendent leur propre production. 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

"C'est la première fois que j'entends parler de cet autocontrôle."

Ah! bon?

Vous ne saviez pas que l'immense majorité des milliards et des milliards, tombent, sans obligations, contrôles ni sanctions posibles, dans les comptes "d'entreprises " dont le seul but est, contre vents et marées, de  faire toujours plus de profits, et sans contraintes, limites ni moyens, donc toujours plus obscènes? C'est ça le capitalisme! Le capitalisme sans cœur, foi ni loi : Le libéralisme économique. l'exploitation, violente et sans pitié  de la terre et ce qui se trouve dessus. La seule loi du fric et de moins en moins qui l'accaparent (1% actuellement ).     

Sage  proposition qui nous rappelle que si l’on veut l’on peut

Si vous aviez lu l'article , vous auriez lu que l'escrologiste pompili ne trouve pas ça bien grave....

C'est vrai, je ne suis pas aller jusqu'au bout de l'article, car complètement dégoûté, une fois de plus ! . Sa remarque est bien à la hauteur de ce que l'on pense d'elle.

super détournement verbal. Escrologiste, je retiens... et j'en ferai usage. Promis je citerai ma source, Rollpap.

En votant pour des capitalistes.

De toute manière, le lait infantile aux salmonelles et les fromages au lait pasteurisé ne sont pas très sains, mieux vaut donc les éviter. Voici toute la gamme des produits Lactalis :

Marques Lactalis © I-Boycott.org Marques Lactalis © I-Boycott.org

 

Oui, merci Mediapart !

Moi aussi, je vais m'empresser de boycotter ces gros enc' et de faire passer le message.

Insupportable.

qui cela étonne ? Bien sur que  le profit passe avant toute chose dans notre monde capitaliste. Et notre président actuel est du coté de ces gens là, ceux qui ne sont rien n'ont aucune importance ;Travaille, consomme et ferme ta gueule, scandaient les gilets jaunes. cela sera ainsi tant que la "ressourcve humaine" sera quasi inépuisable. A moins d'une mobilisation forte des dits "gens qui ne sont rien"

"A moins d'une mobilisation forte des dits "gens qui ne sont rien" ++++laughing

Voilà donc la signification de la théorie du ruissellement. Les crevures de la république déversent des millions de tonnes de produits toxiques sur les 80% de smicards, qui eux mêmes payent en impôts et en amendes, le salaire des gouvernants qui les y autorisent, et les défiscalisent.

Un cycle de mort tenu par l'angoisse savamment distillée par ces mêmes crevards via téléfacho.

Merci à Disclose et à Mdp pour leur travail.

  • Nouveau
  • 20/10/2020 09:02
  • Par

C'est très simple, le consommateur a toujours raison, donc boycott de ces fromages dont les noms figurent ci-dessus. N'oubliez jamais que ses géants ont tous des pieds d'argiles. 

Le boycott fera fermer des usines françaises pour implanter à la place des importateurs dont je parierai pas qu'ils soient plus scrupuleux. Sans compter que lors de la fermeture ou de la vente, le directeur va s'en mettre plein les poches une dernière fois. Faut arrêter de croire qu'acheter est la solution à tous les problèmes. Si l'état engageait des inspecteurs, et imposait aux producteurs des méthodes de production respectueuses de l'environnement, ça ferait moins de chômage. Mais on voit bien avec les néonicotinoïdes que ça risque pas d'arriver.

Puis à quel moment il est nécessaire d'utiliser et rejeter des produits toxiques pour faire du fromage ? On marche sur la tête dans ce pays.

Encore une illustration du capitalisme rapace et prédateur, favorisé par des élus qui sont en fait leur représentant.

  • Nouveau
  • 20/10/2020 09:28
  • Par

La liberté de polluer est un droit puisque la priorité est économique  adulée par les ultra libéraux  et leurs complices , partisan du "On peut tout faire " tout en nuisant aux autres .....

  • Nouveau
  • 20/10/2020 09:32
  • Par

Avis aux verts : s attaquer aux entreprises mafieuse qui ruinent l environnement ca etre de l écologie.

S'attaquer aux sapins de Noël ça pas écologie.

 

s'attaquer aux sapins de noel coupés n'est pas incompatible avec la lutte contre les entreprises mafieuses et polluantes .

  • Nouveau
  • 20/10/2020 09:36
  • Par

C'est délirant !

LACTALIS !

mais on se fait chier à essayer de ne pas polluer et en fin de compte, les autorités s'en foutent.

C'est du délire profond.

Continuez à trier consciencieusement vos déchets, c'est ca qui 'sauvera la planète'.

Je ferai juste remarquer que la planète a déjà vu bien pire, et nous survivra, et que c'est 'nous' qu'il faut sauver ; mais bon...

On est en plein dans le sujet : Mme Pompili a réussi à planter ses dents dans le fromage gouvernemental, et elle s'en régale!

elle est ministre de l'environnement d'un gouvernement macron .

C'est une EELV , ni d'opportunistes certainement pas écologistes...

Et pendant ce temps là, les télévisions dites d'informations continuent à tourner en boucle sur 'la liberté d'information en danger ?',

Ou alors ce sont toujours les mêmes thèmes creux, seulement destinés en fait a occuper le temps de cerveau de la population.

L'autre jour j'avais entendu dire de la Turquie que à la télévision, ca tournait en boucle sur les mêmes sujets, et qu'ils évitaient les sujets 'importants' et/ou qui fachent.

Bah en fait, c'est exactement pareil en France.

Dans un pays ou l'information est sous contrôle et est un instrument de contrôle, on voit plus que jamais la nécessité de medias comme Mediapart.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

La nature industrielle des grosses industries ali m'enterre est directement en contradiction avec la préservation de environnement dit naturel. Il est donc plus direct de ne plus mettre les pieds notamment dans les grandes surfaces où ces marques écoulent leur camelote que de toutes les boycotter une à une.

y a eu une émission de élise lucet sur la filière lait , édifiant .

https://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/cash-investigation/cash-investigation-du-mardi-16-janvier-2018_2553523.html

Ce n'est pas acceptable. Nos politiques ont tout intérêt à supprimer les dérogations et exigé que ces entreprises nettoient tout ce qu'elles polluent dans l'intérêt général car il est inadmissible qu'on puisse produire aussi bêtement en aggravant l'environnement par des rajouts toxiques et tueurs d'êtres vivants. 

L'industrie pollue depuis deux cents ans, pour enrichir les mêmes ambitieux qui sans égard se comportent pas vraiment honnêtement, si le système permet cela, ça ne justifie plus alors que des individus fautant se retrouvent en prison ou acculés de procès d'intention et verbaux, il faut être cohérent et juste, hors empoisonner des êtres vivants et la nature dont nous dépendons, et dont les générations suivantes auront besoin en l'état sain, c'est dégradé ces derniers pour s'enrichir et tirer son épingle du jeu en toute impunité et couper court l'espérance de tous les autres, où se trouve l'éthique et la préservation écologique de tout l'environnement? Une propriété au main d'une voyoucratie subventionnée par une administration plus que conciliante presque complice? Une imposture entérinée à n'enrichir que deux ou trois individus en aparté? Faire de l'activité du travailleur un délit, un crime sur nature? Un magasin pour les petits salaires qui ne goûteront que du disqualifié sans goût ni noblesse dans la recette au matière première trompe l'oeil? Un mépris du vivant? Il n'est pas trop tard pour revoir de fond en comble les façons de procéder sans nuisance pour la pérennité d'une saine et bonne alimentation qu'on trouve de plus en plus insipide et fade et aux façons de production critiquables et contestables à raison pour faire de la quantité au mépris de la qualité qu'on dupe par l'emballage et la publicité mensongère pour bien leurrer la clientèle tout autant disqualifiée.

C'est idiot.

Un simple citoyen qui laisse sa poubelle dans la nature peut se voir aussitôt condamner sur dénonciation, une entreprise qui relâche dans la nature son surplus de poison reçoit des subventions quand bien même une enquête aura diligenté un à un les erreurs et les troubles commis à plus grande échelle. Cherchez donc où le bas blesse, où se trouve le grand n'importe quoi qui règne sur ce grand désordre si mal régit. Qui se dépense à courir derrière le citoyen pour le surprendre à la moindre incartade, même aux cheveux qui dépassent ou par un préjugé qu'il n'est rien mais que cela l'excerce à son autorité si mal placée pour défendre le bien commun au prorata du mauvais traitement qu'il minimise pour aggrandir la faute aux citoyens et leurs libertés si chiches et symboliques plus que réelles et laisse certaines entreprises à meurtrir les êtres vivants tout en subventionnant, ça n'a plus vraiment sens ni même logique.

Un Gilet Jaune qui à allumé une poubelle passe immédiatement en justice et va au trou...

Balkani danse dans les rues alors qu'il a passé sa vie à voler les français et la France....

 

Mediapart, vous devriez faire une enquête sur les conséquences dramatiques de la surproduction de Comté en Franche-Comté. Les chercheurs disent que l'augmentation du cheptel de vaches montbéliardes ces trente dernières années contribuent à l'assèchement des rivières et en particulier du Doubs. En effet, les pâtures ont changé de nature, elles ne sont plus des pâtures naturelles qui avaient pour propriété de retenir l'eau dans le sol plus longtemps, et en supplément, les vaches, aujourd'hui très nombreuses, consomment aussi trop d'eau. Donc si le réchauffement climatique agit évidemment, les plateaux jurassiques calcaires peuvent vite devenir des terres arides si l'on continue à faire n'importe quoi. Le Comté n'était pas fait pour être exporté, nos cours d'eau et nos nappes phréatiques ne sont pas inépuisables, loin de là. Un géologue vous l'expliquerait mieux que moi.

Mélenchon lors d'un récent discours a fait allusion à son passage dans le Doubs où il est allé visité la rivière du même nom pour constater son assèchement quasi total à sa source. Il était accompagné de chercheurs de Besançon. Une bonne piste pour commencer une enquête...

  • Nouveau
  • 20/10/2020 13:46
  • Par

Comme si on ne savait pas tout celà depuis toujours... Il faut croire que le parfum de "l'oseille" est parfaitement à même de couvrir celui des miasmes industriels.

Honte à nous de faire semblant de découvrir ce dont il ne faut parler qu'à voix basse...

Je fait mes courses dans la Biocoop locale et chez le maraîcher bio du coin.Pas de viande .J ai la chance d' avoir un petit jardin ,et des framboisiers, fraisiers...

 

Vous avez raison bien évidemment. Notre seul moyen de pression sur ces multinationales qui écoulent leurs saloperies - car c'en sont - dans les temples de l'Église de la Très Sainte Consommation est notre carte bancaire. Personne n'est obligé d'y acheter quoi que ce soit.

Je boycotte toutes ces grandes surfaces et n'y mets les pieds que pour acheter mes sacs poubelle et mes lames de rasoir. Deux ou trois fois par an maximum donc. Si tout le monde faisait comme nous on aurait vite fait de couler ces fourgueurs de malbouffe qui n'ont aucune éthique, ni sociale, ni environnementale. Mes courses, je les fais comme Belgique.

C'est ni plus ni moins La république qui est prise à la gorge, qui suffoque, qui s'écoeure.

La notion de "crime écologique" et "association de malfaiteurs" en vue de commettre de façon durable et permanente des "crimes écologiques" prend ici tout son sens.

Au-delà des condamnations-réparations-confiscations, il faudrait un dispositif "préventif", permettant d'exproprier ce type d'entreprises, avec ses sources douteuses de productivité. Lactalis est par ailleurs connu depuis 40 ans comme champion de l'évasion fiscale, du détournement de subventions publiques, de fraude, de spéculations, d'ententes illicites, de violation permanente et répétée de toutes sortes de normes. Une "Nationalisation écologique d'urgence" s'impose dans le cas d'espèce, qui doit faire jurisprudence au niveau européen. 

Des mobilisations citoyennes d'urgence locales doivent se mettre en place pour traquer ces pratiques de voyous. Les ex-CHSTC, les autorités syndicales et les délégués du personnel, accompagnées d'experts doivent avoir les moyens légaux d'enquêter et de contrôler, le juge ne pouvant être partout à la fois. L'état et la Justice doive s'appuyer sur la société civile organisée démocratiquement, afin de traquer et réduire les chaines délinquantielles du business.

Excellent émission "des pieds sur terre" sur France Culture à propos des rejets des usines lactalis aujourd'hui de 13H30 à 14H

https://www.franceculture.fr/emissions/les-pieds-sur-terre/logre-du-lait-13-la-pollution-de-la-riviere-de-la-seiche

 

Ecouter aussi  en Ille-et-Villaine ;   https://www.franceculture.fr/emissions/les-pieds-sur-terre/logre-du-lait-13-la-pollution-de-la-riviere-de-la-seiche

Lactalis est un groupe qui a mis la main sur un très grand nombre de petites entreprises et n'apparaît pas en public. Fonctionnement obscur, méprisant et menaçant lorsque les riverains s'organisent. Couvert par les pouvoirs publics. (la préf. refuse d'agir)

Et écouter dans la foulée :  les mafias dans la mondialisation   https://www.franceculture.fr/emissions/entendez-vous-leco/entendez-vous-leco-emission-du-mardi-20-octobre-2020

Pour compléter :  

https://www.mediapart.fr/journal/france/201020/mouillage-du-lait-recyclage-de-fromages-souilles-les-recettes-secretes-de-lactalis

J'allais partager cet article à mon entourage, quand j'ai vu qu'il était déjà en accès libre.

Merci à Mediapart pour ca.

Vous devriez être déclaré d'utilité publique,

Et remboursé par la sécu :D

Une campagne de boycott est déjà en train de se monter.
Il ne manque plus que quelques adherents avant contact avec le groupe.

Voir l'application "BuyOrNot".
Ou en plus de vous y inscrire, vous aurez aussi un article plutôt complet sur leurs méfaits.

Ce que leur est reproché: La pollution bien sur, mais pas que.
La rémunération des producteurs de lait aussi, par exemple.
Ou on apprends qu'en 18 ans ils ont touché 40 millions d'argent public pour mettre au norme leurs sites polluants, et qu'il s'en foutent complètement (de la pollution, pas du pognon qu'on leur a donné).

Pour ceux qui ne savent pas qui est Lactalis,
Cette image, qui a prise depuis BuyOrNot.

screenshot-20201020-154013850-1

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

1- J'ai lu que la fabrication était controlée une fois par trimestre, chez COCA-COLA elle est controlée 6 ou 7 fois par jour.

cherchez l'erreur

2- Riom est un village adorable mais si Lactalis ferme,  ça fait 80% de chomage ?????

3- Il ne doit pas y avoir d'autres fabricants ce qui est une erreur économique contrairement à ce que pense le Chef

Et pourtant ils ont des vaches rouges extras.

Tous ces commentaires sont très intéressants.

Il paraît qu'appeler au boycott est interdit ?

Bon, ok alors je n'appelle pas au boycott.

Mais les amis, surtout si par mégarde vous faites encore vos courses dans les hypermarchés, voyez comme les produits Lactalis sont beaux dans leurs rayons.

Ne détruisez pas cette belle harmonie en les mettant dans vos caddies !

La beauté n'a pas de prix...

La France, pays gangrené par la corruption, a effectivement fait voter des lois qui interdisent le boycott.

Cependant, cela a été retoqué au niveau européen.

Je ne saurais dire exactement ou tout cela en est, mais comme vous pour ne pas qu'on puisse me le reprocher, j'appelle les consommateurs a ne surtout pas boycotter une entreprise qui se fout de la gueule du monde.

Enfin... chacun fait comme il veut, quoi.

Dans mon post un peu plus haut, j'ai mis en image tous les produits dont ce groupe inonde nos rayons, dans le but que les consommateurs responsables puissent savoir quelles marques ils ne doivent pas boycotter.

laughing

Merde, la vache qui rit c'est Lactalis ?

Il n'y a pas longtemps, j'ai vu un article qui disait qu'ils vont faire 50% de fromages sans lait pour respecter l'environnement.

Si si, je l'ai vu de mes yeux.

Ça y est, j'ai retrouvé.

Voici : La Vache qui rit, le Babybel ou encore le Boursin: ces fromages auront bientôt leur version sans lait

Quand on voit la vidéo dans l'article, comment des gosses peuvent ne pas être attirés par la vache qui rit ?

Il est là le drame !

Quand interdit-on la publicité pour ces assassins ????

 

"Et la ministre chargée de la protection de l’environnement d’ajouter : « C’est pour cela que sur des petites non-conformités n’ayant pas d’incidence notable sur l’environnement, il peut y avoir des moments où on se dit : “Là, ça peut passer parce que ce n’est pas grave.” » Dont acte."

 

Est-ce que quelqu'un pourrait dire à Barbara Pomplili qu'elle est ministre de l'Environnement, pas porte-parole du ministère de l'Agriculture et de l'Industrie réunis.

A fins d'exactitude : le cuivre et le nickel ne sont pas des métaux lourds. Ce qui n'enlève rien à leur toxicité. Le cyanure, lui aussi toxique bien entendu, n'est même pas un métal, c'est une molécule inorganique. Sans conséquence sur le fond de l'article.

  • Nouveau
  • 21/10/2020 19:46
  • Par

Président
Chaussée des moines
Société
Lucia
La laitière
Lou Perac
La Bûche
Sveltesse
Rondelé
Bridel
Vallebata
Yaourts BA
Teama
Salakis
Brin de paille
Bridélice
Certosa
Yoco
Sorrento
Lactel jour et jour
Bioactiv
Strong
Bel Paese
Le Petit

 

et plus si bonne vue sur le site

https://lactalistoxique.disclose.ngo/fr/

https://lactalistoxique.disclose.ngo/fr/

Le scandale Lactalis est au sommaire d'Envoyé spécial ce soir 22 octobre sur France 2.

"L'enquête" - Lactalis au-dessus des lois ?

Nous mangeons tous les jours des produits Lactalis : fromages, yaourts, crèmes dessert, lait infantile… Mais le géant mondial du lait, qui emploie plus de 15 000 salariés en France, est pointé du doigt par des anciens salariés qui dénoncent des méthodes douteuses : Lactalis coupe-t-il le lait avec de l'eau, pratique illégale ? L'entreprise fait-elle pression sur des lanceurs d'alerte ? Les usines polluent-elles les rivières avec leurs eaux usées ? Le média d'investigation Disclose a mené l'enquête pour "Envoyé spécial".

Une enquête de Marianne Kerfriden, Inès Léraud, Geoffrey Livolsi et Mathias Destal avec Disclose.

Lactalis au dessus des lois (Envoyé Spécial du 22/10)

Ici en replay, disponible jusqu'au 21/11/20 :

https://www.france.tv/france-2/envoye-special/2048745-emission-du-jeudi-22-octobre-2020.html (à partir de 26 min10)

A propos de la photo satellite présente dans la page 1 de l'article, montrant la pollution de l'usine Etoile du Vercors, dans l'Isère, j'ai retrouvé sa source :

Lien vers l'image Geoportail

Image prise le 02 07 2018

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous

Les auteurs de l’enquête, à consulter ici sur le site de Disclose, sont Mathias Destal, Marianne Kerfriden, Inès Léraud et Geoffrey Livolsi.

Disclose est un média d’investigation, à but non lucratif, entièrement financé par le don. Des équipes de journalistes mènent des enquêtes pendant plusieurs mois, puis publient leurs sujets sur un site en accès libre et avec des médias partenaires. Objectif : maximiser l’impact des révélations et soutenir le droit à l’information des citoyens.