Martinez (CGT): «L'union nationale, ce n’est jamais bon pour la démocratie»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Tout d’abord, comment comprenez-vous les très rares critiques entendues depuis l’instauration de l’état d’urgence et pourquoi est-ce la CGT, un syndicat, qui tient publiquement cette position en rédigeant un communiqué très critique (à lire ici)?