L'exécutif rassure l'agence anticorruption sur ses moyens

Par
Le gouvernement s'est voulu rassurant mardi sur les moyens engagés pour permettre à l'Agence française anticorruption (Afa) de remplir ses missions, tout en écartant dans l'immédiat les évolutions législatives réclamées par son directeur.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le gouvernement s'est voulu rassurant mardi sur les moyens engagés pour permettre à l'Agence française anticorruption (Afa) de remplir ses missions, tout en écartant dans l'immédiat les évolutions législatives réclamées par son directeur.